Doit-on traiter l’eau de sa piscine naturelle ? Nos conseils de pros

piscine naturelle

La piscine naturelle est souvent perçue comme un prolongement de l’environnement et du jardin qui s’intègre parfaitement dans le décor. Ce plan d’eau naturel et écologique bannis les produits chimiques et les remplace par des libellules et de la végétation.

Doit-on traiter sa piscine naturelle ? Pour quelle raison ? Pour en savoir plus à ce sujet, voici un article complet sur la piscine naturelle et les traitements.

piscine naturelle

Prix moyen d'un contrat d'entretien d'une piscine par un professionnel

Entre 600 et 1800 €/an

Principe de fonctionnement d’une piscine naturelle

La piscine naturelle fonctionne avec sa propre biodiversité et un équilibre qui lui est particulier. Cet écosystème s’axe autour de 3 composantes qui sont :

  • La zone de baignade : comme son nom l’indique, il s’agit du bassin prévu à la baignade.
  • La zone de lagunage : elle est composée des plantes oxygénantes et épuratrices qui vont permettre de régénérer l’eau et de lui redonner tous ses composants vitaux.
  • La zone de filtration : la filtration s’opère de façon mécanique et bactérienne. Elle est composée de roches volcaniques et d’une barrière de micro organismes qui se chargent de détruire les impuretés.

Il est important de respecter les dimensions de chacune des zones sous peine de voir le fonctionnement de système de régénération et de filtration s’enrayer. Devant ce type de filtration, certains doutent du caractère sain de ce type de piscines.

séparation entre zone de lagunage et zone de baignade d'une piscine naturelle

La plupart des études restent encore contradictoires à ce sujet, cependant, la ville de Combloux, en Haute-Savoie, a mis en place une piscine naturelle à côté des montagnes, accessible à tous.

Les trucs à savoir concernant les piscines naturelles

La piscine naturelle n’est pas une piscine comme les autres. Il s’agit avant tout d’un bassin écologique qui est sensé fonctionner de façon autonome. Évidemment, il faut également prendre en compte les besoins en eau et en électricité afin de ne jamais mettre le système en défaut.

Dans le système de fonctionnement de la piscine naturelle il faut absolument prévoir une arrivée d’électricité afin de faire fonctionner la pompe à eau. Si vous disposez d’une source d’eau à proximité, ceci vous sera particulièrement avantageux, sinon, vous devrez tout de même remplir le bassin de temps à autres.

Un bon ensoleillement pour une meilleure photosynthèse

La piscine naturelle a besoin de soleil. Elle profite alors d’une énergie gratuite pour chauffer sa masse d’eau, sans parler de la photosynthèse obligatoire pour le biotope même du bassin.

Généralement les piscines naturelles sont construites par paliers. Avec des rives de niveaux variés, les plantes profitent alors de l’ombre naturelle par moment et du plein ensoleillement par d’autres.

zone de baignade d'une piscine naturelle

Les dimensions à adopter

Les piscines naturelles commencent avec des dimensions de bassin de baignade de l’ordre de 40 m2. En-deçà il devient difficile de faire émerger un écosystème viable. À cela vous devrez rajouter la taille de la zone de végétalisation qui correspond en général à la même surface que la zone de baignade.

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

[ctaastuce titre=”Astuce de notre expert” titre”] Certaines installations très grandes (au-delà de 100 m2) construisent des bassins végétalisés qui représentent jusqu’à 2 tiers de la surface totale de l’installation. Ce type de construction offre un renouvellement de l’eau très important mais n’est pas forcément adapté aux particuliers du fait de la place qui y est consacrée. Toutefois, avant de prendre quelconque disposition par rapport à l’entretien votre piscine naturelle, mieux vaut faire appel à professionnel expérimenté. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation avec un pisciniste expérimenté près de chez vous, vous pourrez ainsi bénéficier de précieux conseils mais aussi de devis gratuits et sans engagements.[/ctaastuce]

Comment garder une bonne qualité de l’eau ?

Dans une piscine naturelle il est important de maintenir un certain équilibre biologique. La période la plus contraignante commence au printemps (avril – mai) et se termine avec la fin de l’été (septembre – octobre).

Pendant cette période vous serez amené à faire des nettoyages hebdomadaires . Ces nettoyages concernent les parois, un robot aspirateur, nettoyage des filtres, etc. N’oubliez pas non plus de tailler les plantes et les arbres aux alentours pour éviter de salir encore plus votre bassin.

À savoir : même si vous devez vous absenter pendant un long moment, n’arrêtez jamais la pompe à eau. Le bon fonctionnement de celle-ci est la raison sine qua non de la vie du biotope. Sans pompe à eau, vos plantes et micro organismes vont commencer à mourir.

Combattez les algues

Si vous possédez une piscine naturelle et qu’il y a trop d’algues dans votre bassin, avant toute chose, pensez à réaliser une analyse de pH. Ce test va vous permettre de savoir dans quelle zone se trouve votre bassin.

Il est possible que suite à la construction de votre piscine naturelle vous trouviez qu’il y ait un peu trop d’algues au début. C’est tout à fait normal. Il s’agit du cycle qui se met lentement en route et n’est pas encore à son fonctionnement optimal. Vous devrez vous charger de nettoyer le bassin vous-même pour éviter que les algues n’en viennent à pulluler.

Il est également possible que l’eau de pluie vienne altérer le biotope de votre piscine naturelle si celle-ci est fortement chargée en pollution. Il en va de même pour les engrais ou tout autre type de produit chimique.

Lorsque votre piscine naturelle sera installée depuis plusieurs années, vous n’aurez presque plus rien à craindre. En effet le biotope de votre installation fonctionnera de façon autonome et optimale. Généralement à ce stade, les problèmes d’excès d’algues ou de phytoplancton se résoudront d’eux-mêmes.

Acceptez la faune et la flore locale

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Si vous avez choisi une piscine naturelle, vous devrez également accepter ce qui va de pair. Le biotope de la piscine naturelle attire une foule d’espèces de la faune et de la flore locale et deviendra, à terme, une véritable terre d’accueil pour ceux-ci. Sachez que si votre eau abrite des tritons et des grenouilles, c’est que votre eau est d’une très grande qualité. Ne l’oubliez pas !

zone de lagunage d'une piscine naturelle

Les actions à mener pour l’entretenir

Comme nous venons de le voir, la période la plus contraignante pour une piscine naturelle est la période estivale. Il s’agit du moment où votre bassin nécessitera le plus de votre temps. Voyons ce qu’il est important de faire :

  • Nettoyer la zone de baignade : brossez les parois et le fond.
  • Vider le filtre : ouvrez le filtre à eau et procédez à son nettoyage (avec du vinaigre de préférence).
  • Tailler les plantes : lorsque la saison commence taillez les plantes au plus bas afin qu’elles repartent des racines. À l’arrivée de l’automne taillez les environ à 3 cm au-dessus du niveau de l’eau pour les préparer à l’année suivante.
  • Tailler les arbres : il est important de bien dégager l’espace autour de votre piscine si vous ne voulez pas vous retrouver avec un bassin rempli de feuilles, de branchages et de pollen.
  • Pensez toujours à garder le même niveau d’eau, sous peine de voire votre écosystème fonctionner au ralenti.
Contacter un fabricant Devis gratuit dans votre ville