Tout savoir sur l’hivernage et la remise en route de votre piscine

Lorsque l’hiver pointe le bout de son nez, il est temps de penser à l’hivernage de sa piscine. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous et selon votre zone géographique et votre installation, vous pourrez faire votre choix.

Mettre sa piscine en hivernage permet de la protéger durant la saison froide. Il s’agit avant tout de mettre en arrêt certains équipements (pas tous) et de l’équiper d’accessoires lui permettant de passer l’hiver sans qu’elle ne subisse de dommages. Voyons cela plus en détail.

Hivernage de la piscine : en quoi ça consiste et comment procéder ?

Procéder à l’hivernage de sa piscine consiste à préparer sa piscine à l’hiver. Durant la saison froide, le gel peut endommager votre installation et provoquer des dommages irréparables. Afin de prévenir ce type de problèmes, il est important de suivre les règles d’hivernage à la lettre :

  • Hivernage passif ou actif : l’hivernage actif consiste à réadapter le système de filtration de la piscine afin que celui-ci ne soit pas endommagé par les basses températures. L’hivernage passif, quant à lui, est plus difficile à mettre en pratique et demande plus d’efforts. En effet, les équipements devront être recalibrés et subiront des modifications.
  • Démarche de mise en hivernage : on commence à mettre une piscine en hivernage lorsque la température extérieure descend en-dessous de 12°C. À ce moment, les micro-organismes présents dans l’eau se mettent en “repos” en quelque sorte. Ils ne peuvent plus se développer.
  • Maintenir la qualité de l’eau en hiver : il est primordial de maintenir un bon équilibre de l’eau en hiver. En effet, les eaux stagnantes ont tendance à développer des champignons, des algues et toute autre sorte d’impuretés.
  • Les équipements de piscine à faire hiverner : certains équipements tels que la pompe à eau nécessitent un traitement particulier à l’approche de l’hiver. En effet, s’ils venaient à geler ce serait une véritable catastrophe. Ils pourraient être endommagés voire totalement détruits.
  • La consommation énergétique d’une piscine en hiver : la consommation énergétique d’une piscine en hiver dépend essentiellement du type d’hivernage que vous pratiquez. Sachez également que si vous êtes équipé d’un système de chauffage, vous pouvez également utiliser votre piscine durant la saison froide, mais la facture risque de grimper.

Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter les articles en lien avec le sujet.

Comment faire hiverner les différents types de piscine ?

Selon le type de piscine que vous possédez et ses équipements annexes, vous n’aurez pas à suivre les mêmes démarches pour préparer votre piscine à la saison froide. Voyons cela plus en détail :

  • L’hivernage selon le type de piscine : selon le type de piscine que vous possédez, vous devrez suivre différentes procédures pour mettre votre piscine en hivernage. En effet, une piscine enterrée ne réponds pas aux mêmes critères qu’une piscine hors sol.
  • Comment faire hiverner une piscine avec abri ou volet : les piscines équipées de volets ou d’abris n’ont pas besoin des mêmes procédures pour une mise en hivernage. En effet, un abri protège déjà beaucoup votre installation et selon les cas vous n’aurez pas autant de démarches à suivre. Les volets protègent également la piscine, mais moins qu’un abri.

Faites attention à bien suivre les démarches suivant la piscine que vous possédez. Il est très important de ne rien manquer sous peine de voir votre installation endommagée.

Équipements et accessoires pour procéder à l’hivernage d’une piscine

Pour procéder à l’hivernage de votre piscine dans les règles de l’art, il faut s’équiper en conséquence. Et pour cause, certains équipements sont indispensables afin d’éviter que le gel ne vienne endommager votre infrastructure :

  • Les kits d’hivernage : il est possible de se procurer un kit complet d’hivernage. Celui-ci contient tout l’équipement nécessaire pour procéder à la préparation de votre piscine à la saison froide. Généralement ils contiennent des flotteurs, des bouchons, une bâche, un produit d’hivernage et des gizmo.
  • Les flotteurs d’hivernage : il s’agit de boules en plastique qui sont directement placés à la surface du bassin et permettent d’absorber la pression de la glace et ainsi éviter toute fissure dans le bassin.
  • Les gizmo d’hivernage : les gizmo permettent de protéger les skimmers du gel et du froid. Ils absorbent, eux aussi, la pression qu’exerce la glace et évitent ainsi toute détérioration du matériel.
  • Les bouchons et ballons d’hivernage : les bouchons d’hivernage permettent de sceller les buses de refoulement et les bouches d’aération de la piscine. Ainsi, aucun risque de voir ces canalisations exploser suite à la pression exercée par la glace.
  • La bâche d’hivernage : si votre piscine n’est pas couverte, la bâche d’hivernage va permettre de remplir cet office. C’est elle qui va empêcher toute impureté d’entrer dans l’eau et de modifier l’équilibre du bassin.

N’hésitez pas à consulter les différents articles concernant les équipements d’hivernage. Chaque équipement a un usage bien défini et doit être utilisé et placé d’une certaine façon. Il serait dommage de voir apparaître des problèmes suite à une mauvaise mise en hivernage.

Comment mettre sa piscine en route suite à l’hivernage ?

Une fois que l’hiver est passé, il est temps de remettre sa piscine en route. Pour cela, il est important de suivre quelques étapes clés qui vous permettront de profiter au plus vite de votre installation :

  • Remise en route suite à un hivernage actif ou passif : selon que vous ayez pratiqué un hivernage passif ou actif, vous ne devrez pas suivre les mêmes procédures pour remettre votre piscine en route au printemps.
  • La démarche de remise en route de A à Z : pour la remise en route d’une piscine suite à la saison froide, il est important de suivre certaines étapes clés afin de pouvoir profiter au plus vite de votre bassin.
  • Avant de mettre sa piscine en route il faut : suite à un hivernage réussi, il faut faire un check-up de son installation afin de vérifier que tous les critères sont réunis pour permettre de profiter de sa piscine en toute sérénité.
  • Équipements et vérifications suite à l’hivernage : enfin, les équipements doivent également subir un check-up complet pour voir s’ils n’ont pas subi de détérioration durant l’hiver.

Après un hivernage réussi, tout n’est pas réglé. En effet, il faut réaliser certaines opérations en suivant la démarche étape par étape afin de profiter le plus rapidement possible de son installation.

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

 

Contacter un fabricant Devis gratuit dans votre ville