Des algues dans votre piscine : comment s’en débarrasser pour de bon ?

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Les algues sont la hantise de la plupart des propriétaires de piscine. Il s’agit avant tout de garder une eau claire et translucide. Le seul problème c’est que votre piscine est un milieu de choix pour le développement des algues.

Alors comment faire pour se débarrasser des algues ? Éviter qu’elles ne prolifèrent ? Comment se prémunir de l’apparition d’algues dans sa piscine ? Sont autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses dans cet article.

algues vertes piscine

Prix moyen d'un contrat d'entretien d'une piscine par un professionnel

Entre 600 et 1800 €/an

Des algues dans votre piscine

Le type d’algue le plus couramment rencontré dans nos piscine est l’algue diatomée. Il s’agit d’une algue mono-cellulaire qui se multiplie par division cellulaire. C’est justement pour cela que ce type d’algue prolifère de manière exponentielle.

L’eau de votre piscine est un milieu qui permet aux algues de se développer dans des conditions qui leur sont particulièrement bénéfique. En effet, celles-ci y trouvent tout le nécessaire pour proliférer en toute quiétude : chaleur, humidité, lumière, azote, phosphate, etc.

Enfin, les algues ne sont en réalité que les premiers organismes de la chaîne alimentaire. Au-delà viennent les champignons et autres bactéries, pour cette raison, il est important de faire tout son possible pour éviter de leur offrir un milieu propice à leur prolifération. Le cas échéant, si elles parviennent à s’installer, il faudra s’en débarrasser le plus rapidement avant que la situation ne devienne critique.

algues jaunes piscine

Éviter de laisser proliférer les algues

Pour éviter de laisser les algues prendre le pas sur votre piscine et troubler l’équilibre de votre eau, vous devez faire en sorte de ne pas leur offrir un terrain propice à leur prolifération. Pour cela, voici quelques consignes :

  • Traitez votre piscine de façon efficace. Ne sur-dosez ni ne sous-dosez les produits d’entretien et veillez toujours à un bon équilibre de l’eau.

  • Durant la saison estivale, prenez soin de toujours passer à la douche et au pédiluve avant d’entrer en contact avec l’eau. Il en va de même pour le maquillage et les produits de beauté.

  • Nettoyez régulièrement le matériel de votre piscines ainsi que les instruments de mesure. Il en va de même pour tous les équipements annexes ayant un contact avec le bassin.

Habituellement vous n’avez rien à craindre si vous réalisez correctement et régulièrement ces actions. Même si des algues venaient à apparaître, vous aurez tout le temps nécessaire de vous en occuper.

Comment se débarrasser des algues ?

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Si des algues venaient à apparaître dans votre piscine, vous serez dans l’obligation d’agir assez rapidement sous peine de voir le phénomène s’emballer. Dès leur apparition retroussez vos manches et :

  • réalisez directement un traitement de choc ;

  • nettoyez le fond du bassin ainsi que les parois ;

  • procurez vous un algicide adapté à votre type d’algue (prendre garde aux algues moutarde) ;

  • enclenchez la filtration en continu ;

  • pour améliorer la filtration vous pouvez utiliser un floculant ;

  • pour une meilleure clarification de l’eau ajoutez un clarificateur.

Astuce de notre expert

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Certaines algues comme l’algue moutarde, sont bien plus tenaces que d’autres. Pour s’en débarrasser il faudra impérativement faire appel à un produit spécifiquement dédié à leur éradication. Si vous ne savez quoi faire pour vous débarrasser des problèmes de d’algues, surtout pour le cas de l’algue moutarde, nous pouvons vous mettre en relation avec des professionnels expérimentés près de chez vous.

Les différents types d’algues dans une piscine

L’algue diatomée est le type d’algue qui peuple nos piscines. Cependant, il existe plusieurs espèces qui se distinguent selon leur couleur et leur aspect. Les grandes familles d’algues comportent :

  • Les algues vertes : visqueuses et gluantes, elles peuvent être en tâche sur les parois ou filamenteuses. Elles s’éradiquent relativement rapidement et facilement.

  • Les algues noires : elles s’agglutinent pour former des taches noires dans le bassin et sur les parois.

  • Les algues jaunes : elles arrivent par vagues et se présentent sous forme de blocs jaunâtres attachés aux parois. Elles aiment particulièrement l’ombre.

  • Les algues blanches : elles forment des masses blanches et visqueuses. Elles se développent également plus facilement à l’ombre.

  • Les algues rouges / roses : elles se développent particulièrement sur les plastiques étant en contact avec l’eau. La grande majorité se détecte sur le liner ou les skimmers et se retirent relativement simplement.

algues filamenteuses piscine

Pour approfondir le sujet, voici un zoom qui a été réalisé sur deux types d’algues : l’algue filamenteuse et l’algue moutarde. Voyons cela d’un peu plus près.

Les algues filamenteuses

L’algue filamenteuse s’accroche aux parois du bassin et s’étire de toute sa longueur. Elle est verte et file vers le jaune foncé en fin de cycle. Elle est très gluante et dégage des effluves nauséabondes.

Le développement est en partie dû à un manque de lumière combiné à une forte concentration de nitrate. Ce dernier étant le principal nutriment dont les algues ont besoin pour se développer provient justement de matière organique en décomposition (peaux mortes, feuilles, branches, algues, etc.). Ce qui rend sa prolifération d’autant plus rapide une fois que celle-ci s’est établie.

L’algue filamenteuse reste cependant relativement simple à supprimer. Il suffira de verser un produit algicide et de brosser les fond du bassin et les parois. Sans oublier de procéder à un traitement de choc.

Les algues moutarde

L’algue moutarde est très certainement le type d’algue le plus redouté. Elle tire son nom de la couleur jaunâtre qu’elle a. Elle tire son origine du continent Africain et arrive en général en vagues transportées par la pluie ou le vent. Si un voisin ayant une piscine est infecté, vous le serez probablement aussi.

algues moutardes piscine

L’algue moutarde ne prend pas les mêmes formes que nos algues plus classiques. Lorsque l’eau est calme, elle provoque des agglomérations d’algues pour former un bloc dans l’eau. Cependant, dès qu’un mouvement vient perturber la tranquillité de l’eau, le bloc se dissipe dans l’eau est redevient invisible.

Les algues moutarde sont un fléau pour les propriétaires de piscine. Il n’est pas aussi simple de se débarrasser de ce type d’algue que des algues filamenteuses. Pour cela, une fois que vous aurez la preuve que vous êtes infecté par cette algue, vous devrez impérativement vous procurer un algicide anti algues moutarde.Il s’agit d’un algicide spécifique qui permet de l’éradiquer, mais également d’éviter qu’elle réapparaisse. En règle générale on vous indiquera de procéder à un traitement de choc en parallèle.