Préparer une piscine semi-enterrée à l’hiver : nos conseils de pros

Vous possédez une piscine semi-enterrée et vous ne savez pas comment la préparer pour passer l’hiver ? Cet article vous détaille les étapes et les équipements nécessaires au bon hivernage de votre bassin.

L’hivernage d’une piscine semi-enterrée

Afin que votre piscine semi-enterrée passe un hiver en toute sécurité, les procédures à respecter sont similaires à celles d’une piscine enterrée. Vous avez également le choix entre deux types d’hivernage : l’actif et le passif, en fonction du lieu dans lequel vous résidez.

L’hivernage passif d’une piscine semi-enterrée

Vous habitez dans une région avec des hivers rudes et des températures très basses ? Privilégiez l’hivernage passif pour votre bassin semi-enterré afin de moins l’exposer aux dangers du gel.

Nous vous conseillons de suivre les étapes suivantes pour garantir un hivernage efficace de votre piscine semi-enterrée :

  • Optez pour la bonne période pour mettre en hivernage votre bassin : attendez que l’eau descende sous les 12°C et de manière durable (seuil en-dessous duquel les micro-organismes ne prolifèrent plus).
  • Nettoyez entièrement le bassin : parois, fond, ligne d’eau, escalier… Vous pouvez le faire à la main (balai aspirateur) ou avec l’aide d’un robot automatique.
  • Effectuez un traitement de choc pour que l’eau du bassin soit saine à 100% avant de se reposer pendant l’hiver.
  • Ajustez le pH pour que l’eau soit équilibrée.
  • Baissez le niveau de l’eau pour l’empêcher de geler, faciliter le nettoyage et éviter la détérioration des canalisations et de la structure de la piscine à cause du gel.
  • Stoppez le système de filtration : nettoyez le filtre, passez en mode fermé la vanne multivoies et vidangez la pompe ainsi que toutes les canalisations.
  • Utilisez un produit d’hivernage : le filtre étant à l’arrêt, ce produit spécifique va empêcher le développement des micro-organismes (algues, bactéries, champignons) et du calcaire.
  • Retirez les équipements inutiles : stockez la pompe et le filtre dans un endroit abrité pendant l’hiver. Vous pouvez également y ranger l’échelle et le plongeoir si votre piscine en est équipée.

L’hivernage passif d’une piscine semi-enterrée peut paraître assez contraignant. Il présente cependant l’avantage de ne plus avoir à s’occuper du bassin pendant l’hiver. Surveillez malgré tout vos équipements de temps en temps, plus particulièrement en cas de conditions climatiques défavorables (forte pluie, longue période de gel, chute de neige…).

L’hivernage actif d’une piscine semi-enterrée

Lors d’un hivernage actif, la filtration n’est pas totalement stoppée. Cela permet de faire circuler l’eau dans les tuyauteries du bassin pour éviter la formation de gel. Afin de ne pas endommager votre installation, l’hivernage actif est conseillé dans les régions avec des hivers relativement doux.

Vous pouvez débuter l’hivernage actif de votre bassin semi-enterré à partir du moment où la température de l’eau passe sous les 12°C :

  • Nettoyez le bassin et le filtre.
  • Ajustez le pH de l’eau.
  • Stoppez les appareils automatiques (électrolyseur, régulateur de pH…).
  • Effectuez, si besoin, un traitement de choc de l’eau du bassin.
  • Utilisez un produit d’hivernage dans l’eau de la piscine.
  • Réglez l’horloge de filtration selon la température de l’eau : divisez par 3 la température afin d’obtenir la durée de filtration pendant l’hiver (ex : eau à 6°C = 2h de filtration).

L’hivernage actif d’une piscine semi-enterrée est plus facile à mettre en œuvre car la filtration continue de fonctionner (environ 2 à 3h chaque jour). À la différence de l’hivernage passif, vous devez continuer de vous occuper de votre bassin pendant l’hiver : traitement de l’eau, contrôle de la filtration, nettoyage en l’absence de bâche…

Les équipements pour hiverner une piscine semi-enterrée

Vous pouvez équiper votre piscine de plusieurs accessoires antigel très efficaces pour lutter contre les dangers dus à la formation de glace. Ces éléments vont ainsi empêcher l’eau de pénétrer dans les canalisations du bassin :

  • bouchons d’hivernage : pour les buses de refoulement et la prise balai
  • flotteurs d’hivernage : à la surface de l’eau et placés en diagonale
  • gizmo d’hivernage : pour les skimmers
  • volet roulant ou bâche d’hivernage : protection contre la pluie, la neige et les impuretés
  • coffret antigel (dans le cas d’un hivernage actif)

Il est recommandé d’éviter une accumulation d’eau trop importante sur la bâche. Pour y remédier, placez un ballon gonflable d’hivernage sous la couverture. Celui-ci va légèrement la surélever en son centre pour permettre à l’eau de pluie de s’écouler facilement à l’extérieur du bassin.

Demandez un devis pour l’hivernage de votre piscine semi-enterrée

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Quel que soit le type d’hivernage pour votre piscine semi-enterrée, vous avez la possibilité de déléguer cette opération à un professionnel. Nous pouvons vous mettre en relation avec des spécialistes près de chez vous. Vous profiterez ainsi de conseils et d’une aide tout au long de l’hiver pour protéger efficacement votre installation. Recevez jusqu’à 5 devis gratuits et sélectionnez l’intervenant de votre choix !