Tout ce que vous devez connaître sur le pH de l’eau de votre piscine

kit pour test et correcteur ph d'une piscine

Lorsqu’on aborde le sujet de l’entretien d’une piscine, on en vient inévitablement à parler du pH. En effet, il s’agit d’une donnée très importante à prendre en compte. Le taux de pH de votre eau déterminera de son acidité et de sa basicité.

Celui-ci va influer sur les différents produits d’entretien qui vous rajoutez dans le bassin. Quel est le bon pH pour sa piscine ? Comment réguler le pH de son eau ? Sont autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses dans cet article.

kit pour test et correcteur ph d'une piscine

Prix moyen d'un contrat d'entretien d'une piscine par un professionnel

Entre 600 et 1800 €/an

Le pH c’est quoi ?

test ph d'une piscine

Le pH, abréviation de Potentiel Hydrogène, est l’indicateur de référence pour connaître la teneur en ions hydrogène d’une eau. Cet indicateur est représenté avec des nombres compris entre 0 et 14. Voyons de quoi il en retourne :

  • L’eau est dite acide si : le pH est compris entre 0 et 6.
  • L’eau est dite neutre si : le pH est de plus ou moins 7.
  • L’eau est dite basique si : le pH est compris entre 8 et 14.

[ctaastuce titre=”Astuce de notre expert” titre”] La règle voudrait que le pH idéal de votre eau soit de 7,4. Mais cela dépend pour beaucoup du type de filtration dont vous disposez et des produits d’entretien que vous utilisez. Pour être sur d’avoir le PH idéal de votre eau de piscine, faites appel à un professionnel, nous pouvons vous mettre en relation avec un pisciniste expérimenté près de chez vous, vous pourrez ainsi bénéficier de devis gratuits et sans engagements.
[/ctaastuce]

Quel pH pour sa piscine ?

appareil de test ph pour une piscine

Idéalement, le pH de votre piscine devrait être de 7,4 et donc être légèrement basique. Cependant, cette donnée dépend de plusieurs facteurs :

  • La dureté de votre eau (ou TH) : le Titre Hydrotimétrique est l’indicateur qui donne la teneur en calcaire de votre eau.
  • L’alcalinité de votre eau (ou TAC) : le Titre Alcalimétrique Complet est l’indicateur qui détermine le pouvoir tampon de votre eau.
  • La température de l’eau : celle-ci peut rapidement rendre votre pH instable.
  • Les produits d’entretien : les produits de traitement, les désinfectants, etc. sont prévus pour agir dans un milieu bien précis avec un pH voulu. Référez-vous toujours aux consignes d’utilisation avant d’acheter un produit.

Votre pH sera déterminé (et déterminera) par ces paramètres et conditionnera efficacement (ou non) l’utilisation de vos produits d’entretien.

Que se passe-t-il si le pH n’est pas bon ?

correcteur ph pour piscine

Le pH de votre eau peut facilement devenir instable et lorsque cela arrive les conséquences peuvent vite se faire ressentir :

  • eau qui change de couleur ;
  • les yeux et la peau qui s’irritent ;
  • les produits d’entretien deviennent inefficaces ;
  • les algues prolifèrent ;
  • apparition de tartre ;
  • matériel de toute sorte qui se détériore (liner, filtration, etc.).

Pensez à régulièrement vérifier votre pH à l’aide des instruments de mesure adéquats. Voici lesquels sont à votre disposition :

  • Le rouge de phénol : il vous suffit de récupérer un peu d’eau de votre piscine et de la verser dans une éprouvette puis d’ajouter quelques gouttes de rouge de phénol et mélanger. La couleur vous donnera le taux de pH.
  • Les bandelettes de test : il s’agit de bandelettes à tremper dans votre bassin et d’observer les couleurs qui apparaissent. Celles-ci vous indiqueront la teneur en pH de votre eau.
  • Le testeur électronique : il s’agit d’une sonde que vous plongez dans l’eau et qui vous donnera quasiment instantanément le résultat sur un écran digital. Il existe également des testeurs électroniques qui vous permettent de réaliser plusieurs analyses en même temps.

Si vous n’êtes pas réellement sur du résultat de votre test (test périmé, vous avez touché le test avec les doigts, etc.), il vaut mieux recommencer l’opération.

Les correcteurs de pH pour votre piscine

Les correcteurs de pH sont utilisés pour ramener le pH à la normale pour votre installation. Il en existe deux types sur le marché :

  • Le correcteur pH – : si l’eau est trop basique, vous devrez ajouter un correcteur pH -.
  • Le correcteur pH + : si l’eau est trop acide, vous devrez ajouter un correcteur pH +.

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Mais pensez toujours à vérifier avant d’ajouter le correcteur, le pH peut facilement devenir instable et changer d’un jour à l’autre.

Comment se servir d’un correcteur de pH ?

Ajout de correcteur ph dans une piscine

Les correcteurs de pH existent sous plusieurs formes et s’utilisent de différentes manières. Il peut s’agir de poudre à dissoudre dans l’eau, d’une solution liquide à verser directement dans le bassin ou de produits à coupler avec un régulateur de pH ou une pompe doseuse.

Le régulateur et la sonde pH

Étant donné que le pH de l’eau d’une piscine est une donnée relativement sensible, celui-ci doit être régulièrement contrôlé. Pour éviter de devoir réaliser cette opération de façon manuelle, il existe des systèmes de contrôle et de régulation qui ont été mis au point. Voyons cela.

Le régulateur de pH

Le régulateur de pH vous permet de corriger automatiquement un écart de pH par rapport à celui voulu. Pour cela, vous devrez l’équiper de correcteur pH + et pH -. Celui-ci est composé d’une sonde qui lui permet de suivre sans arrêt le pH de votre piscine.

Le régulateur de pH est équipé d’un panneau de commande qui vous permet d’indiquer le pH désiré puis, le régulateur se chargera de niveler le pH en fonction des corrections nécessaires.

Le régulateur de pH peut facilement être couplé à vos autres systèmes d’entretien ou de traitement tel que l’électrolyse au sel. Ce dernier étant fortement dépendant du pH pour effectuer son action correctement.

Comptez entre 200 € et 500 € pour un système complet de régulateur de pH. Il s’agit d’un investissement sur le long terme qui vous permettra de ne plus avoir à vous occuper de ce type d’équilibrage.

La sonde à pH

La sonde à pH est un instrument de mesure qui est généralement couplé à un régulateur de pH. Celle-ci entre en action pour déterminer le pH de votre eau et d’envoyer l’information au régulateur qui se chargera alors de procéder à la rectification du taux. Certains modèles peuvent être vendus séparément pour compléter un autre système de traitement de l’eau.

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Vous pouvez également décider d’installer une sonde à pH et de la relier directement à un endroit où vous pouvez toujours le garder à l’oeil. Ainsi vous n’aurez pas besoin d’investir dans un système de régulation automatique et procéder aux rectifications uniquement lorsque cela s’avère nécessaire.

Contacter un fabricant Devis gratuit dans votre ville