Types d’assurances pour piscine et déclaration : tout savoir en 2019

Lorsqu’on possède une piscine, il est indispensable de prévenir sa compagnie d’assurance afin que celle-ci procède aux différentes démarches obligatoire pour assurer votre bien. Cependant, vous devez respecter certains critères afin d’être éligible à une assurance supplémentaire.

Il existe une multitude d’assurances auxquelles vous pouvez souscrire et d’autres que vous êtes obligé de posséder. L’équipe de Construire-sa-piscine.fr (lien) vous a concocté un guide complet et détaillé pour tout savoir sur les différentes assurances pour piscines.

Les conditions à respecter pour déclarer sa piscine

Avant d’effectuer les démarches de déclaration d’assurance, vous êtes obligé de respecter certains critères afin d’y être éligible. Tant que votre piscine n’est pas assurée, aucun des dommages subis ou causés ne pourront être remboursés ou indemnisés. Alors il est important de ne pas tarder dans ces démarches.

Pour pouvoir assurer sa piscine, vous devez remplir certaines conditions légales imposées par la loi. Il s’agit, entre autres, de devoir installer un des dispositifs de sécurité suivant :

  • un volet roulant (lien) ou une bâche pour piscine (lien) ;
  • une barrière de protection pour piscine (lien) ;
  • une alarme pour piscine (lien) ;
  • un abri pour piscine (lien).

À savoir : si vous ne disposez pas d’un de ces éléments de sécurité, non seulement vous n’êtes pas éligible à une assurance, mais en plus vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 45 000 € en cas de contrôle.

Comment effectuer les démarches de déclaration ?

Une fois que vous disposez d’un des éléments de sécurité cité plus haut, vous pourrez contacter votre compagnie d’assurance afin que celle-ci ajoute votre piscine à l’assurance habitation dont vous disposez.

Pour cela, munissez-vous de votre numéro de police d’assurance et contactez votre compagnie d’assurance. Celle-ci vous demandera alors de lui fournir certains documents en rapport avec votre piscine (plans, dimensions, etc.) afin de pouvoir estimer le coût supplémentaire de votre piscine.

À quelles assurances souscrire ?

Lorsque vous aurez déclaré votre piscine à votre assurance, vous pourrez demander certaines assurances supplémentaires selon vos envies. Faisons le point sur les différentes assurances auxquelles vous pouvez prétendre.

Assurance piscine

L’assurance piscine est généralement l’offre de base à laquelle tout propriétaire souscrit. Elle comporte deux volets :

  • L’assurance Responsabilité Civile : il s’agit de l’assurance de base obligatoire. Elle permet de vous protéger contre tous les accidents qui pourraient survenir suite à l’utilisation de votre piscine.
  • L’assurance dommages : celle-ci couvre tous les dommages que pourraient subir la piscine en elle-même ainsi que les différents équipements la composant.

Assurance multirisque pour piscines

L’assurance multirisque pour piscines protège l’ensemble de vos équipements et de la structure contre tous les types d’événements (vol, casse, vandalisme, incendie, catastrophe naturelle, etc.) :

  • les locaux techniques ;
  • les systèmes de sécurité (alarme, abri, barrières,etc.) ;
  • les systèmes annexes (chauffage, filtration, pompage, etc.) ;
  • les équipements d’entretien (aspirateur, robot, etc.) ;
  • le bassin ;
  • la plage ;
  • les margelles ;
  • etc.

Assurance vandalisme et vol pour piscines

L’assurance contre le vandalisme et le vol pour piscines peut s’avérer très utile si vous êtes régulièrement en voyage ou que vous n’êtes pas souvent présent dans votre habitation. Elle couvre tous les équipements fixes ou mobiles.

Assurance casse accidentelle pour piscines

L’assurance casse accidentelle pour piscines est très utile si vous possédez des enfants en bas âge ou qu’il arrive que vous en hébergez. En règle générale, cette assurance couvre tous les équipements de la piscine ainsi que ceux des locaux techniques.

Assurance dommages-ouvrage pour piscines

Lorsque vous faites construire une piscine bétonnée (lien) et que vous passez par un constructeur (lien), vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance dommages-ouvrage pour piscines.

Celle-ci doit être souscrite avant le début du chantier et vient en supplément de la garantie décennale (lien). Elle vous permet de bénéficier d’une indemnisation au même titre que la garantie décennale sans avoir à attendre de jugement.

L’assurance dommages-ouvrage court sur un délai de 9 ans à compter du jour d’expiration de la garantie de parfait achèvement (lien). Elle couvre les mêmes dommages que la garantie décennale qui sont les suivants :

  • Tout défaut ou malfaçon d’étanchéité : si le bassin présente des fissures ou des problèmes d’étanchéité, l’assurance peut être mise en oeuvre.
  • Tout dysfonctionnement des équipements ;
  • Tout défaut ou malfaçon rendant l’utilisation de la piscine impossible.

L’assurance dommages-ouvrage couvre globalement tous les dommages qui pourraient être causés à votre piscine et les équipements qui en dépendent.

Estimations gratuites et sans engagement

Nous disposons d'un réseau de fabricants implantés au niveau national. Nous répondons à toutes les demandes et vous contacterons pour vous proposer la solution la plus adaptée à votre besoin.
1. Vous remplissez le formulaire 2. Nous validons votre demande 3. Vous recevez les devis !

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Aucun commentaire

Ecrire un avis

*

*

Pour aller plus loin