Construire sa piscine

Construction d'une piscine par un particulier

devis piscine


 

La mise en eau : Le cas de l'électrolyse

icone jaune

Nous allons voir dans le cas pratique la mise en eau pour un cas particulier : celui de l'électrolyse. Je ne recommenderai jamais assez cette technique de purification d'eau de piscine. Très efficace, demande peu d'entretien et pas plus coûteuse qu'un entretien classique au chlore.

Un peu plus loin dans le menu, je détaillerai exactement le fonctionnement de l'électrolyse mais là nous allons surtout nous attarder à sa mise en route.

Une fois la piscine remplie, on a vu que l'on devait faire un traitement choc. Dans le cas de l'électrolyse aussi mais là une petite différence, on fera un traitement non pas avec un chlore choc traditionnel mais avec ce qu'on appelle de l'hypochlorite de calcium. Cela est rendu nécéssaire par le fait que celui ci ne contient pas de stabilisant (terme que l'on expliquera un peu plus tard).

Après ce traitement, on laisse la filtration en route 24 heures (à ce moment, bien sûr l'électrolyse n'est pas en marche).

Au bout de 24 heures, arrêter la filtration. A ce moment, il va falloir rendre l'eau "salée". Il faut donc acheter du sel spécial pour piscine (vous en trouverez chez votre pisciniste préféré sans problème). Perso, j'ai un jour trouvé chez les magasins Leclerc des sacs de 25kg de sel pour piscine à 6.5€. En +, ayant du mal à les vendre, ils les faisaient à moitié prix, du coup j'ai carrément acheté la palette et de ce fait j'ai du sel pour plusieurs années !

Il faut regarder sur votre manuel d'électrolyse le taux de sel nécéssaire (celui ci est exprimé en g/l). Par exemple, pour moi il fallait entre 4 et 5g de sel par litre. La piscine faisant 80m3, il fallait 80000*4.5=360000g de sel soit "environ" 360 kg. J'ai mis donc mis au départ environ 15 sacs de 25kg de sel.

Vous versez donc vos sacs de sel un peu partout dans la piscine en disséminant le sel dans tous les endroits de la piscine. Laissez au moins 12 heures le temps que le sel fonde dans l'eau. Mettez en route votre filtration SANS L'ELECTROLYSE pendant 2 ou 3 heures le temps que le sel soit bien réparti dans la piscine. Puis mettez en route votre électrolyse et laissez faire !

Sur votre tableau de l'électrolyse, vous devriez certainement avoir une indication du taux de sel présent dans l'eau. Cela vous permet de savoir si il vous faut rajouter du sel (en effet, si il y a un gros apport d'eau douce, pluie par exemple, il se peut que vous ayez besoin de rajouter un peu de sel).

Tableau Piscine

 

L'électrolyse au sel : et après ?

icone jaune

Et bien après, plus rien ! Laissez votre électrolyse tourner avec votre filtration, elle s'occupera de la désinfection de l'eau pour vous. Si en plus vous optez pour un modèle avec "inversion de polarité" vous n'aurez même pas à nettoyer la cellule. Seulement, vérifiez de temps en temps votre taux de sel et le cas échéant, rajoutez en.

Il y a une autre chose à ne pas oublier à la mise en service de votre électrolyse. On va parler un peu plus loin des caractéristiques de l'eau (Ph . . .) et bien sachez que l'électrolyse n'aime pas "l'eau dure" c'est à dire l'eau calcaire. En france, la plupart des régions ont une eau dure. Il faut donc à la mise en eau faire un test de l'eau pour calculer sa dureté, c'est ce qu'on appelle le TH de l'eau. Par exemple, mon appareil stipule une eau avec un TH maximum de 25. Si votre eau est trop dure, il faudra lui adjoindre un traitement pour le faire baisser.

Autre chose importante. Ne faites JAMAIS tourner votre électrolyse avec une température d'eau inférieure à 15°C, vous risqueriez d'endommager la cellule. C'est le seul inconvénient de l'électrolyse : la relative fragilité de la cellule qui est à changer suivant les modèles tous les 5 à 10 ans.

devis piscine