Traiter l’eau d’une piscine : les traitements et leur caractéristique

Lorsque vous possédez une piscine, il est important de traiter son eau. Pour éviter que toutes sortes de bactéries pullulent et contaminent l’eau de votre bassin, vous devrez obligatoirement procéder à son traitement.

Il existe une multitude de traitement pour l’eau de votre piscine. La question que vous êtes sûrement en train de vous poser c’est comment choisir le bon traitement pour l’eau de votre piscine ? Voici un guide complet pour que vous puissiez choisir avec toutes les clés en main. Voyons cela ensemble.

Traiter l’eau de sa piscine au chlore : la solution la plus répandue

Le traitement au chlore est très certainement la solution la plus répandue sur le marché. Il élimine plus ou moins toutes les formes de bactéries, d’algues et de champignons pouvant se développer dans l’eau.

Le traitement au chlore pour votre piscine existe sous plusieurs formes :

  • le chlore liquide ;
  • le chlore en galets ;
  • le chlore en poudre.

Selon les cas, vous aurez tendance à privilégier une forme plutôt qu’une autre. Pour en savoir plus à ce sujet, consultez l’article complet.

Avantages Inconvénients
Très bon antifongique, antibactérien et algicide

Simple d’utilisation, peu onéreux et se trouve dans la plupart des grandes surfaces

Importance de porter une grande attention au dosage sous peine de subir des irritations (muqueuses, yeux, peau)

Très forte odeur lors de la mise en contact avec des déchets organiques (sueur, peau morte, etc.)

Traiter l’eau de sa piscine au brome : plus coûteux et plus efficace

Le brome est un produit similaire au chlore (famille des halogènes) tout en étant très différent. Il traite l’eau de votre bassin contre les bactéries, les champignons et les algues mais fonctionne également lorsque la température de l’eau dépasse les 30°C, ce qui n’est pas le cas avec le chlore.

Il est également résistant aux UV, mais il faut faire attention à garder un pH supérieur à 7 si l’on ne veut pas voir son efficacité réduite. Il est le candidat idéal pour les spas ou les bains à bulles. Vous pouvez le trouver sous forme de pastilles, de briques ou de galets.

Avantages Inconvénients
Plage d’efficacité beaucoup plus grande que le chlore

Insensible aux UV

Inodore et n’irrite ni la peau ni les muqueuse

Ne contient aucun agent stabilisant

Installation et utilisation plus onéreuse que le chlore

Stockage et manipulation extrêmement dangereuse car très corrosif tant qu’il n’est pas en contact avec l’eau

Traiter l’eau de sa piscine par électrolyse : un cycle perpétuel

Le traitement par électrolyse au sel est un système encore peu connu en France du fait de sa relative nouveauté. Il s’agit d’un traitement qui utilise une installation particulière avec pour seul agent désinfectant : le sel.

Une électrode est placée à la sortie de votre filtre à eau et décompose le sel qui est présent dans l’eau en chlore naturel. Aussi efficace que le chlore chimique vendu en magasin, le chlore naturel a l’avantage de se retransformer en sel grâce aux rayons UV.

C’est un moyen écologique de traiter l’eau de votre piscine sans perdre les avantages d’un traitement chimique. Ce traitement entièrement naturel n’agresse pas votre peau, ni vos yeux, ni les muqueuses.

Avantages Inconvénients
Très économique à l’utilisation

Totalement écologique

Compatible avec toutes les sortes de piscines

N’irrite ni les muqueuses, ni la peau, ni les yeux

Antiallergique

Attention au dosage du sel sous peine d’abîmer votre installation

Prix de l’installation relativement élevé

Traiter l’eau sa piscine au PHMB : un produit peu connu mais efficace

Le traitement au PHMB (Polymère d’HexaMéthylène Biguanide) est très efficace contre les bactéries, les champignons et les micro-organismes. Il s’agit d’une alternative au chlore ou au brome qui peut être très avantageux tant que vous n’avez pas de problèmes d’algues.

Il constitue bien souvent l’option recherchée par les particuliers désirant se débarrasser de produits tels que le brome ou le chlore et les remplacer par un produit moins agressif et antiallergique.

Avantages Inconvénients
Inodore, incolore et n’irrite ni les yeux, ni les muqueuses, ni la peau

Insensible au pH de l’eau

Insensible aux UV

Pouvoir rémanent (rend l’eau désinfectante)

Participe au bon fonctionnement du système de filtration

N’est pas algicide

Probabilité d’avoir besoin d’ajouter d’autres produits à votre traitement au PHMB pour compléter

Relativement onéreux

Traitement automatisé de l’eau d’une piscine : quel appareil choisir ?

Le traitement automatisé pour l’eau de votre piscine n’est rien de plus qu’un traitement distribué automatiquement et en continu. Il peut s’agir plus ou moins de n’importe quel type de traitement (PHMB, chlore, brome, sel, oxygène actif, etc.) associé à un distributeur automatique.

Il existe principalement deux types de traitements automatisés :

  • Le traitement automatisable : c’est-à-dire un traitement qui peut être automatisé. Par exemple un traitement au chlore peut être automatisé par le biais d’un appareil distributeur.
  • Le traitement automatisé de fait : c’est-à-dire que le traitement est obligatoirement automatisé. Il s’agit bien généralement des traitements aux UV, à l’ozone ou au cuivre-argent qui sont directement intégrés au système de filtration de votre installation.

À ce traitement automatisé vous pourrez également ajouter des régulateurs automatiques de pH, un correcteur automatique d’alcalinité ou d’autres formes de systèmes automatiques de régulation de la qualité de votre eau.

Doit-on traiter l’eau de sa piscine naturelle ? Nos conseils de pros

Une piscine naturelle ne nécessite aucun produit chimique pour assainir son eau, bien au contraire, il s’agirait d’une hérésie que de procéder à une telle chose sous peine de voir votre écosystème dépérir.

Est-ce pour cette raison qu’il ne faut pas traiter l’eau de sa piscine naturelle ? Non, bien évidemment. Il faut savoir qu’outre les produits chimiques désinfectant, il existe également des systèmes de traitement de l’eau totalement sans danger pour à votre organisme et pour les organismes de régulation d’une piscine naturelle.

À savoir : avant de procéder à une telle installation, il vaut mieux demander à son pisciniste si ce type de traitement convient à l’écosystème qu’il a mit en place chez vous.

Le traitement par électrolyse cuivre-argent

Le traitement par électrolyse cuivre-argent est un procédé naturel utilisant le fonctionnement des ions argents et cuivres pour désinfecter l’eau de sa piscine. Vous aurez besoin d’installer un ionisateur que vous raccorderez à votre bassin.

Le traitement à l’ozone (ou ozonateur)

Le traitement à l’ozone (ou ozonateur) utilise, comme son nom l’indique, le gaz ozone pour débarrasser l’eau de ses bactéries, algues et impuretés. Pour cela, vous aurez besoin d’installer un ozonateur et de le raccorder à votre installation.

Le traitement aux UV

Le traitement aux UV est généralement le système le plus utilisé pour les piscine naturelles. Il s’agit d’une lampe à UV installée dans votre système de filtration pour que l’eau soit automatiquement débarrassée de ses bactéries, algues et champignons.

Le traitement à l’oxygène actif

Le traitement à l’oxygène actif est très puissant et peut ne pas être adapté à une piscine naturelle selon sa taille et son mode de fonctionnement. Cependant, c’est un très bon moyen d’éliminer toutes les impuretés présentes dans l’eau.