Quelle procédure d’hivernage pour les piscines avec abris ?

4.9
10

Quel que soit le type de piscine que vous possédez, son hivernage est une étape indispensable afin de protéger votre installation du froid et du gel. Nous allons évoquer dans cet article le cas des bassins avec abris et les démarches à réaliser.

Rappels sur le principe de l’hivernage

La mise en hivernage d’une piscine regroupe les techniques permettant une protection maximale du bassin contre les maux hivernaux (froid, gel, neige…).

Deux types d’hivernage peuvent être mis en place :

  • hivernage passif (ou hivernage total), caractérisé par l’arrêt complet de la piscine :
    • nettoyage total du bassin et de ses équipements
    • traitement de l’eau (produit spécifique)
    • installation de flotteurs
    • baisse du niveau d’eau pour rendre hors gel les principaux éléments (skimmers, buses, canalisations, pompe…)
  • hivernage actif (ou semi-hivernage) : le fonctionnement de la piscine (filtration de l’eau) demeure actif mais de manière moins intensive que pendant la pleine saison

Un abri de piscine dispense-t-il de la mise en hivernage ?

En équipant votre bassin d’un abri, vous disposez d’un élément de sécurité et de protection contre le froid et le gel. Cependant, cela n’est pas suffisant pour assurer à votre installation de passer un hiver sans encombre… Vous devez donc malgré tout effectuer l’hivernage de votre piscine à partir du moment où l’eau descend sous les 12°C (seuil de développement des micro-organismes : algues, bactéries, champignons…).

Note : la seule exception à l’hivernage de votre piscine avec abri se rencontre dans le cas où la température de l’eau ne descend jamais en-dessous de 12°C (régions particulièrement ensoleillées).

Bien hiverner une piscine avec abri

Le principal atout d’un abri de piscine en hiver concerne le type d’hivernage à adopter, l’abri jouant un véritable rôle de protection. Il va donc vous faciliter la tâche puisqu’un hivernage actif est largement suffisant dans ce cas. Quel que soit le type d’abri (haut, bas, résidentiel…), il est en effet assez rare que votre piscine gèle.

L’hivernage actif est simple à réaliser car il ne demande que peu d’équipements :

  • nettoyez tout d’abord le bassin, la pompe et les skimmers
  • contrôlez l’équilibre de l’eau grâce à des testeurs adaptés et ajustez le pH en cas de besoin (celui-ci doit se situer entre 7 et 7,4)
  • ajoutez le produit d’hivernage de votre choix

Une fois ces étapes effectuées, vous avez simplement à adapter la durée de filtration de l’eau pour la conserver propre en attendant la belle saison. Quelques heures par jour sont nécessaires (2 à 3h en moyenne) quand la température est située entre 0 et 12°C. La pompe doit fonctionner au minimum pendant 6h par jour si les températures extérieures sont comprises entre 0 et -6°C, et en continue en deçà.

En suivant nos recommandations, vous mettez toutes les chances de votre côté pour retrouver votre piscine en parfait état au printemps, ce qui facilitera sa remise en route.

Le budget pour l’hivernage d’une piscine avec abri

Au niveau du coût de la mise en hivernage actif d’une piscine avec abri, vous pouvez réaliser des économies allant jusqu’à 30%. En effet, la consommation électrique due au système de filtration est largement compensée par la réduction des frais d’entretien (produits d’hivernage, traitement de l’eau…)

En résumé

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

L’hivernage d’un bassin avec abri demande la même vigilance que pour les autres types de piscines. La protection apportée par l’abri vous permet simplement d’avoir recours à un hivernage actif, plus facile à mettre en œuvre. Dans le cas où vous souhaiteriez confier cette opération à un spécialiste, nous pouvons vous mettre en relation avec des professionnels qualifiés près de chez vous. Vous recevrez alors plusieurs devis gratuits et pourrez sélectionner simplement l’intervenant de votre choix.