Le pH-mètre pour l’eau de votre piscine : l’outil indispensable

Le pH-mètre est un outil indispensable si vous possédez une piscine ou un spa. Étant donné que vous êtes régulièrement amené à réaliser des mesures de pH pour garder un bon équilibre de l’eau, le pH doit être continuellement sous contrôle.

Pour éviter de devoir procéder à des mesures longues et ennuyantes à l’aide de bandelettes de test ou de tests colorimétriques, optez pour un pH-mètre qui vous garantit une très bonne fiabilité des résultats et une bonne longévité.

Prix moyen d'un contrat d'entretien d'une piscine par un professionnel

Entre 600 et 1800 €/an

Le pH : c’est quoi ?

Le pH (abréviation de Potentiel Hydrogène) mesure l’acidité de l’eau. Il s’agit d’un des paramètres les plus importants de l’eau de votre piscine avec le TAC (Titre Alcalimétrique Complet) et le TH (Titre Hydrotimétrique) qui mesurent respectivement l’alcalinité et la dureté (concentration en calcaire) de l’eau.

Garder un bon pH (compris entre 7,2 et 7,4) est primordial pour garder un bon équilibre de l’eau, profiter d’un confort optimal et permettre aux produits d’entretien d’agir convenablement.

Le pH se mesure sur une échelle logarithmique allant de 0 à 14. Selon le taux de pH relevé dans votre piscine, l’eau sera :

  • Acide : pour un pH compris entre 0 et 6.
  • Neutre : pour un pH avoisinant 7.
  • Basique : pour un pH compris entre 8 et 14.

À titre d’exemple, voici quelques données qui vous permettront de mieux vous retrouver dans les valeurs du pH :

  • Acide chlorhydrique = pH 0
  • Jus de citron = pH 2
  • Café = pH 5
  • Sang humain et eau = pH 7
  • Savon de marseille = pH 10
  • Soude caustique = pH 14

Garder un pH équilibré et surtout stable est une condition sine qua non pour profiter pleinement de votre piscine.

Pour quelle raison mesurer le pH ?

L’eau abrite des organismes vivants. Ceci implique que sa composition peut varier si rien n’est fait. Selon les saison, les intempéries et la fréquentation de votre piscine, celle-ci va changer de composition et son pH aura tendance à varier.

Les principaux risques d’un pH mal équilibré sont les suivants :

  • Un inconfort pour les baigneurs : une eau avec un pH trop élevé ou trop bas peut créer des irritations aux muqueuses et à la peau des baigneurs.
  • L’installation se détériore : un pH déréglé peut agresser et détériorer vos équipements de piscine. Toute l’installation (pompe à eau, filtre, sondes, métaux, etc.) est susceptible de se corroder (eau acide) ou de s’entartrer (eau basique).
  • Inefficacité du traitement : les produits d’entretien sont conçus pour opérer dans un milieu bien précis. Le chlore par exemple est efficace à 75% dans une eau avec un pH de 7, mais celui-ci n’est efficace qu’à 25% dans une eau avec un pH de 8.

[ctaastuce titre= »Astuce de notre expert » titre »]Tant que vous aurez le pH de votre eau à l’oeil, tout devrait bien se passer. Essayez de garder le pH d’équilibre le mieux du possible à l’aide d’une pompe doseuse de pH ou d’un régulateur de pH. Pour plus de précision dans l’analyse de l’eau de votre piscine, faites appel à un pisciniste expérimenté, si vous le souhaitez, nous pouvons vous mettre en relation avec un professionnel agréé près de chez vous, il pourra vous proposer des devis gratuits et sans engagement. [/ctaastuce]

Le pH-mètre : l’outil de mesure indispensable

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Le pH-mètre est un instrument de mesure qui vous indique le pH de l’eau. Celui-ci est composé d’une sonde qui permet d’analyser l’eau ainsi que d’un écran de contrôle pour afficher les données relevées.

C’est un outil de mesure simple, rapide et efficace. Mais avant de l’utiliser, vous devrez l’étalonner, cette opération est à faire plus ou moins régulièrement si celui-ci se dérègle. Pour l’étalonner vous devrez simplement utiliser une solution dont vous connaissez le pH exact et ce sera tout. Ce réactif se nomme la solution tampon.

Si votre pH-mètre vous indique un pH différent de celui d’équilibre, vous n’aurez qu’à effectuer des corrections en ajoutant du produit pH + ou pH -. Les premiers prix débutent aux alentours d’une vingtaine d’euros et peuvent grimper jusqu’à 100 € pour un modèle plus abouti.

La solution tampon : c’est quoi ?

La solution tampon, aussi appelée solution étalon, sert à étalonner ses instruments de mesure et d’analyse. Dans ce cas, il s’agit d’étalonner son pH-mètre. Étalonner son pH-mètre est une étape cruciale si on veut pouvoir l’utiliser pour analyser l’eau de sa piscine.

La sonde du pH-mètre sera plongée dans la solution tampon pendant toute une journée en attendant que le résultat de la sonde se stabilise. Généralement, ce type de réactif liquide est fourni avec l’achat d’un pH-mètre.

Contacter un fabricant Devis gratuit dans votre ville