Les tâches à faire avant de mettre sa piscine en route après hivernage

Quand l’hiver arrive avec la vague de froid qui l’accompagne, vous n’avez pas d’autres choix que d’hiverner votre piscine au risque d’abîmer le bassin et les équipements. L’hivernage est une opération délicate à effectuer, mais vous permet en plus de préserver l’eau. Au début du printemps, vous devez remettre en route votre piscine. Le déshivernage doit être réalisé avant que l’eau du bassin ne dépasse les 12 °C. Pour cause, une température supérieure à 12 °C est propice à la formation et la prolifération des algues et des bactéries en tout genre. Cependant, vous devez exécuter au préalable un certain nombre de tâches avant de pouvoir procéder à la remise en route de votre piscine.

Nettoyer les abords de la piscine

Avant de penser à remettre en route votre piscine après l’hiver, commencez en premier lieu à nettoyer les abords. Vous devez vous assurer que les margelles et la plage sont bien propres et débarrassées des déchets, des saletés, des feuillages et des poussières qui se sont accumulés au cours de l’hiver. Dans le cas contraire, ils vont tomber dans le bassin et contaminer l’eau. Cela va rendre encore plus longue et fatigante l’opération de remise en route de votre piscine. Pour un résultat optimal, nettoyez les margelles et la plage avec un produit anti-mousse. En cas de besoin, vous pouvez utiliser un nettoyeur haute-pression en prenant soin de bien le régler pour ne pas endommager le revêtement.

Enlever l’ensemble des équipements d’hivernage

Une fois les abords de votre piscine nettoyés et propres, vous pouvez enlever les équipements d’hivernage. Si votre avez équipé votre piscine d’un volet roulant automatique, équipement de sécurité afin de prévenir les chutes dans le bassin, n’oubliez pas de le déverrouiller avant de le replier. Puis, enlevez la bâche d’hivernage. Le cas échéant, évacuez d’abord les poches d’eau qui se sont formées. La bâche d’hivernage retirée, pensez à la nettoyer à l’aide d’une brosse et de jet d’eau. Faites-la sécher avant de la plier et de la ranger minutieusement pour le prochain hiver. Continuez avec les autres équipements tels que les flotteurs, les gizzmos, les skimmers et les bouchons de refoulement. Après les avoir nettoyés, rangez-les aussi soigneusement.

Réinstaller les équipements retirés lors de l’hivernage

Pour les besoins de l’hivernage de votre piscine, certains équipements ont dû être enlevés. Au printemps, lors de la remise en route, n’oubliez pas les remettre correctement en place lorsque les équipements d’hivernage ont été retirés, nettoyés, séchés et rangés. Parmi les équipements à installer figurent les paniers de skimmers et les jets orientables dans les refoulements. Vous devez ensuite remplir votre piscine jusqu’au 3/4 des skimmers. Ajouter de l’eau est essentiel avant la remise en marche du système de filtration même si vous avez pratiqué un hivernage actif ou semi-hivernage au lieu d’un hivernage total ou hivernage passif.

Mettre en route le système de filtration

Si vous avez procédé au démontage du système de filtration en prévision de l’hivernage, vous devez le remonter et le réinstaller. Remettez en place la pompe, les bouchons de la purge et du pré-filtre. Puis, replacez le filtre et le bouchon de vidange. Lorsque les pièces de filtration sont remontées, vérifiez que votre système fonctionne correctement avant de le mettre en marche. Pour ce faire, vous devez remplir le pré-filtre à ras bord, ouvrir les vannes du refoulement et vous assurer que le circuit se remplit d’eau. Ensuite, mettez la vanne multivoies en position « Recirculation » et ouvrez une seule vanne à l’aspiration. Enfin, mettez la pompe en marche, programmez l’horloge, laissez tourner et ouvrez une à une les autres vannes à l’aspiration.

Procéder à un nettoyage complet du bassin

Quand le système de filtration est mis en route, vous devez procéder à un nettoyage complet du bassin de votre piscine ainsi que des margelles et de la plage. Commencez par enlever les gros débris dans les paniers de skimmers, le pré-filtre de la pompe de filtration et au fond du bassin en vous aidant d’une épuisette de fond. Pour le nettoyage de la ligne d’eau, utilisez une brosse et un produit spécialement conçu pour cet usage. Quant au fond de votre piscine, vous pouvez recourir à un balai aspirateur manuel ou un robot de nettoyage automatique. Remettez en place les autres équipements de votre piscine tels que l’échelle et le plongeoir. Vérifiez que la filtration est toujours en « marche forcée » et en position « filtration ». Elle doit fonctionner 24 heures sur 24.

Contrôler les différents paramètres pour une eau de qualité

Même si le système de filtration fonctionne déjà, vous ne pouvez pas encore piquer une tête dans votre piscine. Vous devez contrôler les différents paramètres de l’eau du bassin. Cela comprend entre autres le contrôle du pH ainsi que du taux de calcaire, du taux de calcaire et de l’alcalinité. Ensuite, procédez à un traitement au floculant si vous utilisez un système de filtration à sable. Cela permet d’optimiser le rendement de votre filtre et d’éliminer en même temps les suspensions qui se trouvent dans l’eau. Faites également un traitement de choc au cas où l’eau du bassin serait trop sale. Vous pouvez utiliser du chlore, de l’oxygène actif ou du brome. Le choix du produit va dépendre du produit d’entretien que vous utilisez. Une fois le traitement choc terminé, contrôlez à nouveau le pH et ajustez-le avec les produits adéquats. Il est important de respecter les consignes d’utilisation pour une efficacité maximale.

Filtrer toute l’eau de baignade de votre piscine

Les précédentes étapes réalisées avec minutie, il ne vous reste plus qu’à filtrer toute l’eau du bassin afin de disposer d’une eau de baignade de qualité et profiter de votre piscine. Pour ce faire, laissez tourner la pompe à eau durant 48 heures au minimum. Cela permet à la filtration d’être efficace pour un meilleur assainissement de l’eau de votre bassin. En effet, celle-ci sera bien propre et plus claire après 48 heures de filtration. Continuez la filtration en prenant soin d’ajuster progressivement sa durée jusqu’à ce que le temps « normal » de filtrage soit atteint.