Hivernage de la piscine : en quoi ça consiste et comment procéder ?

Lorsque l’hiver arrive, il est temps de préparer l’hivernage de votre piscine. Si vous ne la démontez pas pour la période, il est indispensable de procéder à certains aménagements et préparations pour être sûr que celle-ci ne subisse pas de détérioration durant l’hiver.

Pour faire hiverner votre piscine, vous pouvez procéder de différentes manières selon l’utilisation que vous en faites et désirez en faire durant cette période de l’année. Voici un guide complet traitant de l’hivernage pour piscine.

Hivernage actif ou passif d’une piscine : comment choisir ?

Mettre sa piscine en hivernage est tout un art. Pour procéder à sa préparation hivernale, le mieux est encore de suivre pas à pas la méthode prescrite par les piscinistes. Cependant, il faut savoir qu’il existe deux grandes façons de faire hiverner sa piscine : l’hivernage actif et l’hivernage passif. Voyons cela ensemble.

Hivernage actif pour piscine

L’hivernage actif, aussi connu sous le terme de semi-hivernage, est un procédé technique qui n’arrête pas complètement le circuit de votre piscine. Ainsi, le système de filtration sera en marche de temps en temps (quelques heures par jour) et l’eau continuera de circuler pour éviter que vos équipements ne gèlent et ne se détériorent.

Il faut tout de même garder à l’esprit que l’hivernage actif ne convient pas à toutes les zones géographiques. Le premier paramètre à prendre en compte est évidemment la température. Si vous habitez en montagne et que vos hivers sont rudes et très froids, inutile de procéder à un hivernage actif. Ce type d’hivernage convient très bien aux régions côtières ou au sud de la France où le climat est plus clément.

Hivernage passif pour piscine

L’hivernage passif implique un arrêt mécanique de tous les dispositifs de votre installation. Il s’agit d’arrêter le système de filtration et la pompe à eau tout en équipant votre piscine d’éléments d’hivernage pour éviter que le gel ne détériore votre bassin.

L’hivernage passif représente en quelque sorte le bouton “OFF” de votre piscine. Généralement, c’est la méthode employée lorsque vos hivers sont très froids et durent un certain temps. Ce type d’hivernage permet de protéger votre installation de façon optimale mais demande également une plus grande préparation.

La démarche de A à Z pour mettre votre piscine en hivernage

Pour procéder à un hivernage de votre piscine en bonne et due forme, il est important d’observer la bonne démarche. Cette démarche se compose de plusieurs étapes qui, une fois qu’elles sont appliquées, vous permettent de rester serein tout l’hiver sans crainte de détérioration de votre piscine et ses installations annexes.

Pour procéder à un bon hivernage il faut :

  • attendre que la température de l’eau atteigne 12°C ;
  • procéder au nettoyage complet du bassin et des appareils ;
  • traiter l’eau ;
  • réduire le volume d’eau ;
  • arrêter la pompe, le système de filtration et vider le circuit d’eau ;
  • équiper votre piscine des accessoires d’hivernage ;
  • procéder au traitement d’hivernage.

À savoir : selon que vous pratiquez l’hivernage actif ou l’hivernage passif, les équipements que vous installerez et la démarche ne seront pas identiques.

Comment garder une bonne qualité de l’eau de votre piscine en hiver ?

Lorsque vous procédez à l’hivernage de votre piscine, l’eau qui reste dans votre bassin est immobile. Une eau immobile est toujours synonyme de mauvaise qualité car stagnante. La qualité de cette eau peut rapidement se dégrader si aucun produit d’entretien n’est utilisé. Voyons cela ensemble.

Comment faire en sorte de garder une eau de bonne qualité pendant l’hivernage ?

Pour pouvoir profiter de votre piscine au printemps, il est important d’en prendre soin durant tout l’hiver. Pour garder une eau pure et de bonne qualité durant tout l’hiver, il faut absolument maintenir la stabilité du pH de l’eau. Pour cela, nous vous conseillons de verser une dose de produit antigel spécial pour piscine dans votre bassin à l’approche de l’hiver. Pour en savoir plus, référez vous à l’article complet.

Quels équipements pour piscine doit-on faire hiverner ?

Lorsque vous possédez une piscine, il est important de faire hiverner les équipements annexes. Il est indispensable de procéder à un contrôle de routine avant chaque mise en hivernage afin de s’assurer que les dispositifs ne subiront aucune dégradation durant cette période.

Les équipements à faire hiverner sont :

  • le système de filtration ;
  • la pompe à eau ;
  • vider les canalisations ;
  • les régulateurs automatiques ;
  • tous les systèmes de nage et de circulation de l’eau annexes.

Niveau de l’eau et consommation énergétique d’une piscine en hiver

La consommation énergétique d’une piscine en hiver dépend essentiellement du type d’hivernage que vous pratiquez. De plus, il faut savoir que selon comment vous équipez, la consommation énergétique sera différente. Voyons cela ensemble.

Les appareils de circulation et d’entretien de l’eau sont les premiers responsables de votre consommation énergétique. Les voici :

  • le système de chauffage (sauf chauffage solaire) ;
  • la pompe à eau ;
  • le système de filtration ;
  • les régulateurs automatiques ;
  • les installations annexes (nage à contre courant, etc.).

Estimations gratuites et sans engagement

Nous disposons d'un réseau de fabricants implantés au niveau national. Nous répondons à toutes les demandes et vous contacterons pour vous proposer la solution la plus adaptée à votre besoin.
1. Vous remplissez le formulaire 2. Nous validons votre demande 3. Vous recevez les devis !

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Aucun commentaire

Ecrire un avis

*

*

Pour aller plus loin