Amélioration et rénovation du local technique de piscine : nos astuces

Il arrive un temps où vous décidez de donner un coup de jeune à votre local technique de piscine. C’est l’occasion de porter des améliorations significatives aussi bien sur les questions de sécurité que sur celles du confort. L’impératif à ne jamais négliger est la mise aux normes des équipements car du temps a passé entre la conception du local technique existant et les mises à jour dont il faut tenir compte.

La rénovation de votre local technique n’est plus ni moins que le renforcement de la sécurité car vous y entreposez des produits, des accessoires et des équipements qui peuvent présenter un degré de dangerosité plus ou moins élevé. Il faut ainsi que vous tendiez à réduire le plus possible tout risque d’accident.

Cette retouche est alors l’occasion de redresser l’erreur qu’on fait souvent lors de la construction d’une piscine, en ce sens, que l’effort porte surtout sur le bassin et on en arrive à négliger la nécessité de l’équipement technique et du local en rapport avec la piscine, alors même que c’est un point essentiel.

Qu’est-ce qu’un local technique ?

 

Le local technique est un élément fondamental dans l’infrastructure de la piscine. Il sert principalement à abriter le système de filtration de votre bassin. Il vous permet alors de réaliser les opérations d’entretien et de maintenance de la pompe, du filtre, des appareils de traitement de l’eau et du système de chauffage de l’eau. Tout ce matériel qui ne peut qu’être encombrant doit être stocké dans un local sec à l’abri de la chaleur et du froid.

Outre ce matériel technique, le local technique peut aussi contenir les accessoires d’entretien, les jeux de piscine, les transats, la bâche, etc.Les caractères déterminants du local technique sont ainsi d’être sec et aéré et disposer d’un espace suffisant pour les opérations de maintenance.

Les dimensions du local technique

Le local technique devrait être situé entre 5 et 10 mètres pour éviter les pertes de charge vis-à-vis du circuit hydraulique. Si ce n’est pas ce qui existe, l’opération de rénovation devra en faire une priorité d’autant que la pompe doit être installée à proximité de la piscine.Vous en profitez pour mettre à jour les caractéristiques requises du filtre qui est soumis à une réglementation spécifique.  Corrigez, le cas échéant, la position de la pompe pour la protéger de l’inondation et le sol doit être équipé d’un siphon.

Ces recommandations vous aident à faire durer votre matériel et un minimum de 5 m² est la norme pour un local parfaitement ventilé et pour que la manipulation des différents équipements ne pose pas de problèmes.

Les différents types de local technique

Vous avez le choix entre différents types de local technique :

  • Le local préfabriqué, – coffre généralement en résine armée de fibre de verre
  • L’abri kit en bois
  • Le local en béton
  • La pièce d’habitation.

Mise aux normes du local technique

Le local technique de votre piscine doit évidemment être raccordé à l’électricité et l’installation électrique doit être conforme à la norme NFC 15-100. Il doit aussi refléter les consignes relatives à l’aquaterre qui sert à évacuer les charges électriques qui peuvent être à l’origine de la concentration des ions métalliques responsables de la dégradation superficielle du revêtement de la piscine. L’aquaterre permet de lutter contre les tâches provoquées par l’accumulation d’électricité statique.

Bien concevoir le local technique de piscine devrait corriger les erreurs de l’ancienne installation. Vous pourriez être amené à ajouter des appareils, vérifiez cependant qu’il y a assez de place. La distance idéale entre le local technique et la piscine est de moins de 10 mètres. Vous évitez ainsi de débourser pour une pompe utra-puissante.

La porte du local doit être suffisamment grande pour  tous les besoins du transport et du déplacement dans et hors du local. La porte doit être fermée à clé mais l’intérieur du local doit être bien ventilé et bien éclairé en plus d’être étanche.

La rénovation du local technique de votre piscine

La période hivernale est la période la plus indiquée pour procéder aux modifications du local. L’une des causes qui vous pousse à rénover peut être la vétusté des appareils. Il semble que le graissage régulier des joints toriques, les contre lavages de filtre et le vidage périodique du panier du préfiltre de la pompe ne suffisent plus à éviter les pannes et  autres dysfonctionnements.

C’est l’occasion de vérifier aux fins de remplacement et de mise aux normes des canalisations du système hydraulique. Celles-ci peuvent connaître un collage défectueux et générer une fuite; parfois c’est un glissement de terrain qui peut être la cause de cette fuite. L’opération de rénovation vous permet d’ajouter du matériel pour améliorer les outputs  de l’équipement.

Les risques

Si vous tardez à apporter les améliorations nécessaires, vous êtes à la merci d’une panne de la pompe qui peut immobiliser tout le circuit de filtration avec tous les effets induits que cela entraîne :

  • l’eau ne circule plus,
  • elle n’est plus nettoyée,
  • les algues attaquent l’eau qui stagne,

Les démarches administratives

A chaque dimension du local ses impératifs techniques et administratifs : si vous envisagez de changer pour un local technique enterré, vous devez prévoir un minimum de 5 m². Si votre projet inclut d’aménager un pool house, 10 m² est un minimum à prévoir.

Sachez que de la taille de votre local technique dépendent les démarches administratives que vous devez entreprendre. Pour une taille inférieure à 2 m² vous n’avez pas à effectuer une quelconque démarche. Cette démarche est obligatoire pour une surface de 2 à 20 m². Pour une surface supérieure à 20 m², vous devez déposer une demande de permis de construire.

Que changer, quoi ajouter au local technique?

Une pompe de piscine a une durée de vie comprise entre 8 et 10 ans. Votre projet de rénovation inclura sans doute le remplacement de cette pièce essentielle.

Les travaux de rénovation sont l’occasion pour contrôler le bon fonctionnement des connexions électriques  des appareils à regrouper dans le local. Ce faisant, vous mettez votre équipement à jour aux normes électriques en vigueur. Vous pouvez améliorer le traitement de votre eau, si vous voulez, par exemple passer au sel, au Cuivre/Argent ou au bio UV, soit parce que vous voulez une eau moins agressive, ou parce que vous voulez éviter l’effet du chlore, ou parce que vous recherchez un traitement plus respectueux de l’environnement.

Les ajouts à prévoir

Dans le souci de perfectionner votre local technique, vous pourrez être amené à faire des ajouts d’équipements tels que :

  • un by-pass de pompe à chaleur : pour maintenir une eau chaude toute l’année
  • un régulateur de pH automatique : pour vous éviter les contrôles et les fréquents réajustements du pH et réaliser la stabilisation automatique du pH
  • un distributeur de produit d’entretien : pour une diffusion au dosage précis des produits d’entretien dans votre piscine
  • une douche, un vestiaire ou autre
  • et surtout un appareil de chauffage de piscine aux normes, tel qu’un échangeur, un réchauffeur ou une pompe à chaleur.

La rénovation du local technique vous permet ainsi d’améliorer votre confort et les nouvelles installations améliorent la qualité de l’eau de votre bassin.

Pour conclure

La rénovation et l’amélioration du local technique est une étape quasiment incontournable si vous avez déjà une piscine et qu’elle n’est pas encore dotée de ce local qui est en quelque sorte la tour de contrôle du fonctionnement de la piscine. La piscine est un lieu de vie agréable surtout si en guise de local technique, vous bénéficiez d’un pool house, une maisonnette où vous pourrez organiser vos barbecues…