Alarmes périmétriques pour piscine

Tout propriétaire de piscine privée a une obligation légale de sécuriser sa piscine. Le non-respect de cette loi vous expose à une amende qui peut atteindre 45000 euros. La bonne nouvelle, c’est que différents dispositifs sont proposés par les concepteurs pour permettre d’alerter l’entourage dès qu’un danger survient.

Les alarmes périmétriques en font partie. Elles figurent parmi les alarmes de piscine homologuées et peuvent se conformer à la législation en vigueur.

L’alarme périmétrique, c’est quoi ?

L’alarme périmétrique est un type d’alarme qui repose sur l’utilisation de bornes fixées dans les angles de votre bassin. Reliées entre elles à l’aide de capteurs infrarouge, ces bornes définissent un périmètre virtuel qu’un corps ne peut dépasser sans déclencher une alarme sonore.

Un dispositif pour prévenir et protéger

L’alarme périmétrique appelée aussi alarme périphérique a la particularité de détecter la chute dans l’eau du bassin avant même qu’elle ne se produise effectivement.  Ainsi, ce type d’alarme assure une sécurité par la prévention et non pas seulement par la réaction à un mouvement consommé.

Particulièrement adapté à la surveillance des enfants, l’alarme périmétrique se déclenche dès le moment où l’enfant traverse la barrière virtuelle délimitée par les bornes infrarouges; ainsi la sirène se déclenche à l’approche de l’enfant du bord du bassin et permet aux adultes de réagir avant que la chute n’ait lieu.

Caractéristiques d’une alarme périmétrique

Les alarmes périmétriques sont constituées par plusieurs bornes. Le nombre de celles-ci est fonction du nombre des angles que comporte votre bassin. Généralement, la composition de l’alarme périmétrique consiste en :

  • une borne maître et
  • d’autres bornes esclaves toutes dotées de piles.

Un dispositif gérable à distance

Une centrale d’alarme dotée de clavier et d’une sirène  gère tout le système. Vous avez la possibilité d’ajouter une alarme supplémentaire à l’intérieur de la maison pour vous assurer de bien entendre la sirène. Dans la généralité des modèles, vous disposez :

  • d’une clé magnétique,
  • d’une télécommande ou
  • d’un clavier digicode.

Un dispositif de prévention

C’est pour cela que l’alarme périmétrique est aussi appelée alarme infrarouge. Dès lors que les limites installées par le dispositif sont franchies, l’alarme est donnée. L’avantage de ce système est qu’il prévient le danger. Les adultes ont une marge de secondes précieuse pour réagir contre le drame qui se prépare. Son point fort est qu’il ne réagit pas aux intempéries et l’alarme ne se déclenche pas si des oiseaux se posent dans l’eau du bassin. Par contre, l’alarme se déclenche à chaque fois que les animaux domestiques passent au travers des barrières virtuelles.

Comment choisir une alarme de piscine homologuée ?

A l’achat de votre alarme périmétrique, assurez-vous que l’appareil répond aux normes NF P90-307 pour acquérir un matériel homologué. Les critères fixés peuvent être résumés ainsi :

  • L’installation doit être faite de façon permanente et ne doit pas être mobile
  • Le système doit fonctionner 24 heures sur 24 tout au long de l’année sans considération des conditions météorologiques
  • Le niveau sonore de la sirène doit être d’au moins 100dB à 1 m de distance
  • Le système doit pouvoir se réactiver automatiquement pour se remettre en marche après une baignade
  • Les commandes de l’alarme doivent être sécurisées pour ne pas permettre une manipulation trompeuse d’un enfant.
  • Le dispositif doit avoir un système d’alerte qui avertit le propriétaire dès qu’un dysfonctionnement survient, notamment quand les piles sont usées.
  • Les bornes infrarouges doivent être suffisamment hautes de façon à empêcher les enfants de grimper dessus.

L’installation d’une alarme périmétrique

Un certain protocole doit être respecté pour avoir une installation qui fonctionne de façon optimale.  L’alarme périmétrique s’installe à l’extérieur du bassin. Il faut que les bornes infrarouges soient fixées au sol. Elles doivent être positionnées les une en face des autres. Elles doivent être distantes de 3 m au moins et de 20 m au plus. Les bornes doivent disposer d’une hauteur minimale. Il faut veiller à ce que les cellules infrarouges soient dans le bon alignement. La procédure d’installation peut être définie comme suit :

  • Poser la centrale en la reliant au tableau électrique général. La centrale doit être placée à un minimum de 3,5 m de la piscine et à plus de 1,60 du sol.
  • Poser les bornes autour du bassin. Si vous envisagez d’utiliser un câble, celui-ci doit être enterré.
  • Pour plus de sûreté, l’alarme périphérique gagnerait à être installée par un professionnel.

Les avantages et les inconvénients d’une alarme périmétrique

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

 

Avantages

–          Le système est facile à mettre en place et s’adapte à beaucoup de types de piscine.

–          C’est vous qui définissez la zone de sécurité à mettre en place. Le principal point fort de ce système est que le temps de latence entre la survenance de l’intrusion dans la zone de sécurité et le déclenchement de la sirène. Ainsi, vous êtes prévenu avant même que votre enfant ne fasse sa chute dans l’eau du bassin (contrairement au système d’alarme immergée). Vous avez alors plus de temps pour réagir.

–          Le système est insensible aux intempéries et aux mouvements de l’eau de sorte que ces paramètres environnants ne peuvent pas déclencher la sirène de façon intempestive

Inconvénients

–          Si l’installation est simple et rapide, le matériel est tout de même trop voyant et volumineux. Quoique le design ne soit en rien critiquable, l’appareil n’est pas forcément en adéquation avec la décoration extérieure. Il arrive donc que parfois, le dispositif d’alarme périmétrique détonne avec l’environnement de la piscine. La sécurité passe sans doute par un certain sacrifice!

–          Il faut également reconnaître que l’alarme périphérique a un prix en moyenne deux fois plus cher que les autres types d’alarme. En effet, la fourchette de prix est comprise entre 800 et 3000 euros. Bien qu’en deçà du coût des autres systèmes d’alarme, l’alarme infrarouge nécessite ainsi un investissement conséquent pour gagner un maximum de sécurité.

Conclusion

L’erreur dans laquelle il ne faut surtout pas tomber est d’acheter des alarmes de piscine non homologuées. Vous risquez d’engager votre responsabilité en cas d’accident si vos dispositifs d’alarme ne sont pas homologués alors que la piscine vous appartient.

Quelle que soit la fiabilité de l’alarme pour piscine que vous utilisez, la meilleure alarme reste toujours un adulte responsable pour contrôler le va-et-vient des enfants et de leurs actions. Une fois la baignade terminée, les adultes doivent vérifier que l’alarme est activée.

Ayez donc toujours à l’esprit que l’alarme périphérique est là pour vous prévenir d’un danger sans qu’elle puisse vraiment empêcher l’accident. C’est déjà un avantage que l’alarme se déclenche et vous avertit dès l’intrusion dans la zone de sécurité délimitée par les bornes. Il est bien plus sécurisant qu’une alarme se déclenche avant même que l’enfant ne tombe à l’eau plutôt que quand l’accident est déjà un fait.

Contacter un fabricant Devis gratuit dans votre ville