Alarmes immergées pour piscine : les différents modèles d’alarmes

Avoir une piscine est assurément un avantage, encore faut-il faire en sorte que cet endroit reste un lieu de vie où on peut se détendre et passer du bon temps à l’abri de tout accident. L’alarme pour piscine est un moyen indispensable – et obligatoire – pour assurer le maximum de sécurité pour vos proches et surtout ceux en bas âge.

L’alarme immergée est le type le plus utilisé et qui bénéficie – pour deux modèles principalement – de l’homologation qui en atteste la fiabilité. L’un des points forts de l’alarme immergée est qu’elle assure la protection de vos proches et de vos enfants en toute discrétion.

Les modèles d’alarmes homologués

L’alarme piscine se fixe généralement au bord de la piscine. Une canne immergée détecte la chute dans le bassin et déclenche une sirène pour vous prévenir du problème. C’est le mouvement de l’onde à la surface de l’eau qui crée une dépression et actionne le processus d’alerte.

Dès fois, ça peut être aussi un dispositif immergé dans l’eau du bassin qui détecte toute vibration acoustique anormale et vous prévient au moyen de l’alarme sonore dès que l’appareil reconnaît qu’une immersion non désirée est en cours.

Une protection au coût abordable

L’alarme piscine se caractérise par son faible coût d’investissement dans la rubrique des dispositifs de sécurité en général. Elle peut de ce fait venir en complément d’un autre dispositif de sécurité pour garantir le plus de sérénité possible.

Le principal avantage de l’alarme piscine immergée est sa facilité d’installation. Il est tout à fait possible que vous l’installiez vous-même. Dans la généralité des cas, les modèles d’alarme immergés sont vendus en kit complet. Un code permet d’activer et de désactiver le dispositif, ce qui le met à l’abri de toute fausse commande faite par des enfants. Certains modèles sont commandés par des clés magnétiques hors de la manipulation de l’enfant.

Les critères d’homologation

Pour qu’elle puisse être homologuée, l’alarme piscine doit fonctionner 24 heures sur 24 et ce, sous toutes les conditions climatiques. Elle doit disposer d’une sirène (intégrée ou déportée) d’un niveau de 100 dB et ne doit pas se déclencher de manière intempestive du fait des interférences environnantes (robots de nettoyage, vent etc. ). L’alarme doit, par ailleurs être autonome dans la mesure où elle doit pouvoir se réactiver seule après la baignade et enfin, disposer d’indicateurs de dysfonctionnements pour signaler toute déficience telle que l’usure des piles, par exemple.

La facilité de manipulation

L’alarme peut être arrêtée par le moyen d’une télécommande ou par tout système sécurisé contre la manipulation incongrue des enfants. Elle fonctionne généralement à piles et elle se compose d’un clavier – pour l’activation et la désactivation – et d’une télécommande, pour la gestion à distance  du déclenchement et de la programmation. Sur certains modèles, le smartphone peut se substituer à la télécommande.

Vous n’avez pas à prévoir d’entretien particulier pour l’alarme piscine à part vérifier régulièrement le bon fonctionnement de l’appareil.

L’alarme immergée

C’est le premier type d’alarme qui vous facilite la tâche pour se conformer à la réglementation. Ce modèle repose sur le principe de la détection de chute dans le bassin. Suivant la forme et la taille de votre bassin, vous aurez à installer une ou plusieurs alarmes afin de pouvoir couvrir toute la surface du bassin.

Il vous est facile et rapide de mettre en œuvre le système de l’alarme immergée. Les systèmes homologués vous assurent la sécurité et la fiabilité car ils sont efficaces et ne se dérèglent pas à cause des perturbations environnementales telles que les intempéries ou la mise en service d’équipements de maintenance.

Design et fonctionnalité

Les concepteurs des alarmes pour piscine ont porté l’effort sur l’esthétisme, de sorte que l’alarme s’intègre parfaitement dans l’environnement de la piscine et son encombrement réduit n’est pas le moindre de ses points forts. De plus, beaucoup de modèles sont dotés d’un système d’antivol ; ainsi quand certains esprits mal intentionnés veulent desceller le dispositif sans avoir au préalable saisi le code confidentiel, la sirène de la centrale se déclenche automatiquement.

L’alarme immergée fonctionne sur le principe de la détection de chute. Un mouvement anormal dans l’eau du bassin déclenche de suite une alerte. Si votre piscine se trouve assez loin de votre maison, il vous est possible d’installer une sirène supplémentaire à l’intérieur de votre maison pour vous avertir dès qu’une chute se produit dans la piscine.

L’ergonomie

Parmi les avantages de l’alarme immergée, il faut mentionner son prix accessible et surtout la possibilité d’installer soi-même l’alarme. De plus, elle ne nécessite pas de maintenance contraignante.

Il faut pourtant reconnaître que le temps de latence entre la chute dans l’eau et le déclenchement de la sirène constitue un inconvénient difficile à occulter. Il se passe environ 12 secondes entre la chute et le déclenchement de l’alerte. Il est donc impératif de réagir très vite si on veut éviter le drame.

L’alarme sonar

Ce type d’alarme fonctionne à l’aide de détecteur immergé dans le bassin. La ou les sondes installées analysent les ondes acoustiques et surtout les bruits présents dans l’eau. Dès qu’un bruit suspect est décelé, la sirène est déclenchée. L’alerte est actionnée en fonction des sons captés.

Du fait de la haute technologie embarquée, le système détecte précisément une chute malgré des conditions bruyantes. C’est alors un équipement très réactif et rapide. En effet, le sonar détecte les ultrasons provoqués par la chute dans l’eau et l’alerte est donnée. Une sonde peut couvrir une surface d’environ 50 m². Il faut alors des détecteurs immergés supplémentaires en fonction la taille de la piscine ainsi que de sa forme.

Un signal immédiat pour une intervention rapide

Le principal avantage de ce dispositif est sa rapidité. L’alarme réagit au corps présent dans l’eau du bassin. Dès qu’une présence est détectée dans la piscine, la sirène est déclenchée immédiatement. L’alarme sonar réagit aux sons produits par le saut ou la chute dans l’eau du bassin, ce qui en fait un accessoire de sécurité indispensable pour la sécurité des enfants. Le dispositif d’alarme sonar s’installe dans la piscine elle-même sur une partie du bassin à sceller et dès que la chute se produit l’alarme se déclenche.

Si efficace qu’elle soit, l’alarme sonar n’est toutefois pas compatible partout. Il n’est pas adapté pour certaines piscines – piscine miroir, piscine autoportante – aussi, est-il judicieux de bien se renseigner avant d’en faire l’investissement dans votre piscine.

Conclusion

L’alarme immergée constitue un système que bon nombre de propriétaires de piscine adoptent pour sa facilité d’installation, son coût relativement peu élevé et son efficacité. Pour plus de sûreté, pourtant, vous gagneriez à cumuler les dispositifs de sécurité qui sont compatibles. De fait, un détecteur immergé peut compléter une couverture rigide de piscine. Equiper les enfants de bracelet de surveillance est également recommandé.