Comparatif des 15 techniques de construction de piscine et leurs matériaux

Il existe sur le marché de nombreux de types de piscines, chacun se différenciant par leur technique de construction ou les matériaux employés. Notre guide complet passe en revue les principales méthodes pour réaliser un bassin afin de vous aider à faire votre choix.

Les piscines en coque

Une piscine en coque polyester est fabriquée à l’aide d’un moule ayant la forme du bassin. De la résine, mélangée à de la fibre de verre, est projetée dans le moule. Après séchage, on procède au démoulage : la coque est alors prête à être posée.

De plus en plus de particuliers se tournent vers les piscines en coque car cette méthode est la plus accessible pour accéder à un bassin enterré. Le tarif est en effet moins élevé que celui des piscines en béton, sans pour autant sacrifier l’esthétique et la qualité de l’ouvrage.

Les avantages des piscines en coque

  • Parfaite étanchéité de la structure et très bonne résistance.
  • Nombreuses formes possibles.
  • Rapidité d’installation : seulement 3 jours entre le début du terrassement et la mise en eau.
  • Grande durabilité dans le temps.

Les inconvénients des piscines en coque

  • Difficultés de transport.
  • Technique valable pour les piscines de petite ou moyenne dimension.

Le prix des piscines en coque

Le budget pour un modèle standard de piscine en coque polyester de 8x4m est compris entre 15.000€ et 30.000€ tout compris. Pour un modèle en coque acrylique, comptez entre 20.000 et 45.000€.

Les piscines en béton

La majorité des piscines enterrées sont des piscines en béton maçonné, mais il existe plusieurs méthodes de cosntruction.

Les piscines en béton projeté

L’ossature de la piscine est réalisée en treillis de fer et le béton est ensuite projeté à l’aide d’un canon. L’ensemble forme ainsi une structure en béton armé sur laquelle on peut poser le revêtement. On appelle aussi cela le « gunitage« . La qualité de la construction est optimale, mais la mise en œuvre d’un tel bassin ne peut être réalisée que par un professionnel.

  • Avantages : grande qualité, adaptabilité à tous types de terrains, forme sur mesure.
  • Inconvénients : délais assez longs et coût de construction élevé.
  • Prix : autour de 30.000€.

Les piscines en béton coulé et coffrage perdu

Ce type de piscine est composé de panneaux creux que l’on assemble les uns après les autres pour obtenir la structure du bassin. Après le ferraillage, on coule le béton dans les coffrages, en même temps que l’on coule le radier. Ainsi, les murs et le radier sont liés en un bloc afin de donner naissance à une structure en béton armé.

On parle ici de coffrage perdu car, une fois le béton coulé, on ne peut plus récupérer le coffrage. Cette façon de procéder est très répandue et utilisée par les plus grands constructeurs de piscine (Desjoyaux, Magiline…).

  • Avantages : très bonne étanchéité, forme sur mesure.
  • Inconvénients : délais assez longs et coût de construction élevé.
  • Prix : autour de 15.000€.

Les piscines en béton banché

Le bloc à bancher s’apparente à un système de coffrage perdu, généralement moins cher à mettre en œuvre. Le bloc se présente comme un parpaing, mais sa particularité est qu’il ne possède pas de fond. Les différents blocs sont montés en les croisant, c’est-à-dire décalés d’une ligne sur l’autre. De cette façon, des poches verticales sont créées, à l’intérieur desquelles on vient couler le béton.

À chaque ligne, on pose deux fers de façon horizontale sur tout le tour, ainsi qu’un fer vertical dans chaque alvéole. Une semelle de reprise du radier est placée dans chaque alvéole pour assurer la liaison radier-mur. De cette façon, on obtient une construction en béton armé.

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

Il existe deux tailles de blocs à bancher : les blocs de 20cm de largeur (20 x 20 x 50cm) et les blocs de 27cm de largeur (27 x 20 x 50cm). Ces derniers sont réservés aux grandes piscines, au-delà de 10m de longueur.

Construire une Piscine
Construire une Piscine
Construire une Piscine

Sur cette photo, on voit les deux fers  horizontaux à chaque ligne de blocs.
Construire une Piscine
Construire une Piscine
  • Avantages : très bonne étanchéité, forme sur mesure, rapidité d’exécution.
  • Inconvénients : coût de construction élevé.
  • Prix : autour de 20.000€.

Les piscines en parpaings

Il s’agit de la méthode traditionnelle de construction d’une piscine : fondations périphériques, montage des murs en parpaings (avec des poteaux verticaux tous les 2m), ceinture périphérique haute et ceinture périphérique basse. Ce procédé est idéal pour un revêtement de type liner armé.

  • Avantages : technique traditionnelle.
  • Inconvénients : coût de construction élevé et durée du chantier importante.
  • Prix : autour de 15.000€.

Les piscines en bois

Il existe une multitude de piscines en bois. Il peut s’agir de piscines hors sol, semi-enterrées voire même enterrées. Le bois est un matériau noble qui s’intègre parfaitement dans différents jardins. Il en existe deux types : le bois naturellement imputrescible (bois exotique) et le bois classique traité pour devenir imputrescible.

La durée de vie d’une piscine en bois dépend principalement de son montage et de son entretien. La piscine doit être installée dans un endroit ensoleillé, à l’abri du vent et loin des arbres pour maintenir l’eau propre. Il convient de bien préparer le sol en posant une toile géotextile (piscine hors-sol) ou en coulant une dalle béton (piscine semi-enterrée ou enterrée).

  • Avantages : aspect chaleureux du bois, rapidité de construction.
  • Inconvénients : entretien.
  • Prix :
    • autour de 4.500€ pour un modèle hors sol
    • autour de 10.000€ pour un modèle semi-enterré
    • autour de 20.000€ pour un modèle enterré

Les piscines modulaires

La piscine modulaire est également appelée piscine en kit enterrée. Elle se compose d’une structure d’éléments préfabriqués, d’un revêtement d’étanchéité et d’un système de filtration pour traiter l’eau.

Ce type de piscine est disponible en deux versions : les coffrages et les panneaux. Les premiers doivent être remplis de béton, alors que les seconds sont assemblés pour créer les parois verticales du bassin. Dans les deux cas, un joint d’assemblage (liner) doit être posé pour assurer l’étanchéité de la structure.

Les piscines en kit à coffrages modulaires

Les parois du bassin sont construites avec des coffrages fournis dans le kit. Ces coffrages modulaires (en polystyrène ou en PVC) doivent être renforcés par du béton et des ferraillages. Ils sont ensuite recouverts d’une feuille de PVC avant la pose du liner.

  • Avantages : bonne étanchéité, matériaux légers, toutes les formes et les dimensions sont possibles.
  • Inconvénients : le revêtement est imposé (liner).
  • Prix : autour de 15.000€.

Les piscines en kit à panneaux modulaires

Une fois assemblés, les panneaux modulaires rigides compris dans le kit forment la paroi de la piscine. Ils sont ensuite fixés puis recouverts d’un liner ou d’une membrane armée afin d’assurer leur étanchéité.

  • Avantages : très bonne résistance, installation facile.
  • Inconvénients : le revêtement est imposé (liner).
  • Prix : autour de 10.000€.

Les piscines en acier

Trouvons un constructeur de piscine dans votre ville

demander un devis dans votre région

L’acier, sous forme de panneaux ou de plaques, compose les parois de la piscine. Le radier est constitué d’une dalle en béton armé ou d’une simple chape. Le revêtement étanche peut être un liner, une membrane en PVC armé ou un polyester stratifié.

La piscine en acier est autoportante mais ses parois doivent néanmoins être rigidifiées à l’aide de jambes de force et de poteaux raidisseurs. Différents types d’acier et de traitements permettent d’éviter la corrosion de la piscine :

  • acier galvanisé : plongé dans un bain de zinc en fusion
  • acier Galfan : galvanisation effectuée dans un bain de zinc (95%) et d’aluminium (5%) pour un acier encore plus résistant
  • acier Corten. (autopatinable) : une couche d’oxyde superficielle, d’aspect rouillé, le protège d’une corrosion en profondeur
  • beaucoup de panneaux en acier sont également protégés par un film PVC thermocollé sur leurs deux faces

L’acier est un matériau robuste et respectueux de l’environnement. Il permet un grand choix de formes, de dimensions et de types de bassins (en kit, hors-sol, semi-enterré ou enterré). L’installation d’une piscine en acier est rapide, pour un rapport qualité-prix intéressant.

  • Avantages : robustesse, facilité d’installation, nombreuses formes et dimensions, prix abordable.
  • Inconvénients : choix du revêtement restreint, esthétique discutable.
  • Prix : autour de 6.000€.

Les piscines en inox

L‘inox est un alliage de fer, de chrome, de carbone et d’autres composants métalliques rendant la piscine très résistante à la corrosion. Ce matériau est employé pour les bassins haut de gamme. Opter pour une piscine en inox, c’est faire le choix du luxe et du sur-mesure. C’est aussi un bassin facile à faire évoluer (agrandissement ou réduction).

La robustesse de l’inox en fait un matériau particulièrement bien adapté à la conception d’une piscine. Il est léger, flexible, lisse, non poreux, recyclable et s’entretient facilement, les algues et les bactéries ne pouvant pas s’y fixer.

La piscine en inox est imperméable et ne demande aucun revêtement. Sa couleur argentée confère à l’eau une couleur et des reflets incomparables.

  • Avantages : design, robustesse, longévité, imperméabilité, entretien.
  • Inconvénients : budget.
  • Prix : autour de 1.500€ le m².

Les piscines en alu

L’aluminium résiste naturellement à la corrosion grâce à une oxydation naturelle au contact de l’air, protégeant le cœur du métal et le rendant très résistant. D’une robustesse exceptionnelle et très léger, ce matériau inaltérable représente un choix pertinent pour la construction d’une piscine.

Les parois d’une piscine en alu sont constituées soit :  

  • de panneaux pliés et boulonnés pour assurer leur rigidité
  • de palplanches : profilés s’emboitant les uns dans les autres
  • d’une coque en alu montée en usine

La structure du bassin est autoportante, comme pour la piscine en acier. Elle est rigidifiée par des jambes de force. Le fond du bassin est constitué d’une chape en béton. L’étanchéité se fait à l’aide d’un liner, d’une membrane en PVC armé ou d’un polyester stratifié.

  • Avantages : robustesse, légèreté, facilité d’installation, matériau écologique.
  • Inconvénients : choix du revêtement restreint.
  • Prix : autour de 10.000€.

Les piscines naturelles

L’écologie et le respect de l’environnement vous tiennent à cœur ? La piscine naturelle est faite pour vous ! Ce type de bassin se régule de lui-même, sans ajout de produits chimiques pour que l’eau reste claire.

La construction d’une piscine naturelle ne demande pas de travaux de maçonnerie. Il suffit de creuser le terrain (sol argileux de préférence) à deux profondeurs différentes :

  • environ 2m pour la zone de baignade
  • environ 1,20m pour le lagunage (accueil des plantes)

Les deux bassins sont séparés par un petit mur à 10cm sous la surface. Une membrane d’étanchéité assure le fond et les parois de la piscine. L’idéal est de remplir une piscine naturelle avec de l’eau de pluie ou provenant d’un puits.

Il suffit alors de choisir des plantes adaptées qui vont jouer le rôle d’un filtre en assimilant les matières organiques présentes dans l’eau de la piscine. Une pompe de circulation est positionnée à l’endroit le plus profond du bassin, évitant à l’eau de stagner en favorisant l’échange entre les deux bassins.

  • Avantages : installation écologique, économique et ne demandant que peu d’entretien.
  • Inconvénients : grande superficie de terrain nécessaire.
  • Prix : autour de 20.000€.

Les piscines en conteneur

Ceux qui ne disposent pas d’un budget illimité et qui souhaitent une piscine de grande taille peuvent se tourner vers un nouveau genre de produit : la piscine conteneur ou piscine container. Le principe : un conteneur de transport maritime sert de structure à votre bassin, évitant de lourds travaux de maçonnerie. Une coque est ensuite installée à l’intérieur.

Vous pouvez également avoir envie d’installer une piscine de ce genre pour son design ou son côté écologique.

  • Avantages : grande résistance, installation très rapide, design.
  • Inconvénients : modèle ne s’intégrant pas dans tous les types d’environnements.
  • Prix : autour de 15.000€.

Les piscines autoportantes ou gonflables

Une piscine autoportante est une variante de la piscine gonflable, cette dernière désignant plutôt les petites piscines pour enfant (simples et sans filtration).

La piscine autoportante est la piscine hors sol la plus économique et la plus facile à installer. Il suffit simplement de gonfler le boudin et de remplir la piscine d’eau, en faisait bien attention à ce qu’il n’y ait pas de pli dans le fond.

C’est la pression de l’eau sur les parois du bassin qui permet de stabiliser la piscine, celle-ci n’ayant pas de structure. À la fin de la saison, vous pouvez dégonfler la piscine et la stocker.

  • Avantages : facilité et rapidité de montage, rangement simple l’hiver, nombreuses formes et dimensions, bassin bien adapté aux enfants.
  • Inconvénients : faible profondeur, résistance (modèle d’entrée de gamme).
  • Prix : autour de 300€.

Les piscines tubulaires

Ce type de piscine hors sol peut atteindre de bonnes dimensions, tout en respectant un budget maîtrisé. La piscine tubulaire se compose d’une poche en PVC, maintenue par la structure en acier. La piscine, vendue en kit, est renforcée par des tubes en acier à clipser afin d’assurer la solidité de la structure. En fonction des modèles, les armatures sont visibles ou non. Le montage est dans tous les cas simple et rapide.

Une piscine tubulaire est plus résistante qu’une piscine gonflable. Elle tolère mieux les chocs grâce à la qualité du PVC qui compose la toile du bassin. En outre, ses fines parois laissent davantage de place pour la baignade.

  • Avantages : facilité et rapidité de montage, nombreuses formes et dimensions, bonne résistance.
  • Inconvénients : faible profondeur.
  • Prix : autour de 500€.

En résumé

Nous l’avons vu, il existe une multitude de techniques et de matériaux adaptés à la construction d’une piscine. Afin d’être certain de faire le bon choix et d’obtenir un résultat conforme à vos attentes, l’aide d’un professionnel est bien souvent indispensable.

Nous pouvons vous mettre en relation avec des spécialistes proches de chez vous, sélectionnés pour leur expertise. Vous recevrez ainsi plusieurs devis gratuits et pourrez facilement comparer les prix pratiqués dans votre région.

Contacter un fabricant Devis gratuit dans votre ville