La mise en eau de la Piscine

Une fois remplie, la prochaine étape va être le démarrage du groupe de filtration. Cela peut sembler être anodin mais ça ne l’est pas tant que ça, croyez moi. On peut réaliser ce démarrage en étapes :

1. Remplissage du filtre

2. Du bon usage de la vanne 6 voies

3. Amorçage de la pompe

4. Mise en marche du robot

5. Vérification de la bonne marche de l’ensemble

6. Fuite ou pas fuite ?

Remplissage du Filtre de la piscine

Le filtre est un des éléments essentiels de la filtration. Schématiquement, c’est une grosse bonbonne remplie de sable filtration piscine. L’eau aspirée par la pompe passe à l’intérieur, est épurée de ses impuretés grâce au sable et est renvoyée ainsi propre dans la piscine.

On considère à cet instant que tous les éléments de la piscine et de la filtration sont installés et donc que votre piscine est prête à fonctionner.

Il faut donc commencer par remplir le filtre. Pour cela, il faut du sable fin. Le mieux pour vous le procurer est d’aller chez votre pisciniste.

Sachez qu’en dessous d’une puissance de 15m3/h, vous n’aurez besoin que de sable fin granulométrie 0.4-0.8 mm. Par contre au delà de 15 m3/h il faudra au fond du filtre commencer par mettre du sable gros 3-5 mm puis ensuite du sable fin 0.4-0.8 mm.

Pour le remplir, ouvrez le couvercle au dessus du filtre, et versez simplement votre sable dedans. Obturez bien l’arrivée depuis la pompe (le tuyau qui sort au milieu du filtre) pour éviter que du sable ne parte vers la pompe.

Pour vous donner un ordre d’idée, pour un filtre de 15m3/h, il faut commencer par mettre 50 kg de « gravier » puis 100 kg de sable fin. Au total, il faut que le filtre soit rempli au 2/3.

Le mieux encore une fois est d’aller voir votre pisciniste et en lui spécifiant votre filtre et sa puissance, il vous dira quelle quantité et type de sable il faut prendre.

Du bon usage de la vanne 6 voies

Vous l’avez surement remarqué, à côté de votre filtre (ou au dessus éventuellement) se trouve une vanne comportant six positions différentes. Cette vanne est très importante car c’est elle qui détermine le trajet de l’eau à la sortie du filtre. Étudions les six positions possibles :

1. Fermé (closed) : La vanne est fermée, l’eau est « emprisonnée » dans le filtre. Attention de ne pas mettre en route votre filtration avec la vanne fermée. En effet, l’eau arriverait depuis la pompe dans le filtre mais celle ci ne pouvant plus ressortir, vous verriez alors jaillir de l’eau par dessus le couvercle du filtre sous l’effet de la pression.

2. Lavage (Backwash) : Cette position sert au lavage du filtre. Au fur et à mesure que vous allez filtrer, le sable présent dans le filtre va retenir les impuretés et vous vous en doutez au bout d’un moment le sable va se « salir » et présenter beaucoup d’impuretés. Il faut donc de temps en temps procéder à ce qu’on appelle un lavage du filtre de la piscine. En mettant sur cette position, l’eau va non pas arriver par le dessus du filtre pour descendre en bas vers les crépines mais emprunter le chemin inverse : l’eau va arriver par les crépines et ressortir par le dessus du filtre et être envoyée à l’égout. De cette façon toutes les impuretés vont remonter à la surface du filtre et partir à l’égout. Il faut faire cette manipulation environ 1 fois par semaine en pleine saison entre 30s et 1mn à chaque fois.

3. Rinçage (Rince) : Après le Lavage, l’eau peut se trouver être encore un peu sale. Dans ce cas, on procède à un rinçage : le circuit reprend son cycle normal (l’eau arrive par le haut du filtre et est dirigée vers les crépines en bas) mais au lieu que l’eau ne retourne dans la piscine elle va à l’égoût. Après un lavage, il faut procéder à un rinçage systématique mais court (pas plus de 20 secondes).

4. Recirculation : Dans cette position, l’eau va passée directement de la pompe dans les refoulements sans passer par le filtre. L’eau une fois envoyée par la pompe au lieu de passer dans le filtre repard directement dans les refoulements de la piscine. Cette position est intéressante lorsque l’on veut faire des tests. Imaginez par exemple une situation où vous avez une fuite, ou par exemple vos refoulements crachent un peu de sable ou encore l’eau renvoyée dans la piscine n’est pas très propre. En mettant en recirculation, vous pouvez voir si votre problème vient du filtre ou pas.

5.Egoût (Waste) : Dans cette position, l’eau part directement à l’égout. Cette position sert en fait principalement quand on désire vidanger la piscine.

6 Filtration : Position classique. C’est la position utilisée en filtration.

PS: j’utilise le terme « egout » de façon abusive. En effet, comme je l’ai déjà expliqué plus en amont, l’évacuation est généralement interdite par les égouts de ville. Le mieux est encore il me semble de faire avec un puits perdu.

Amorçage de la pompe de la piscine

Certainement une des opérations les plus délicates lors de la mise en route de la filtration. En effet, il va falloir « amorcer » la pompe autrement dit lorsque l’on va mettre la pompe en route celle ci va au début « aspirer de l’air » et il va falloir faire en sorte qu’elle se mette à aspirer l’eau.

Commencez par remplir la pompe avec de l’eau. Pour cela, ouvrez le couvercle du panier et versez de l’eau jusqu’à ce que la pompe soit pleine et refermez bien ensuite le couvercle.

Ensuite, fermez la vanne des skimmers et ouvrez celle de la bonde de fond. Mettez la vanne sur filtration et ouvrez les vannes qui vont aux refoulements. Mettez en marche la pompe, celle ci doit aspirer l’eau en prevenance de la bonde de fond. Au début elle aspirera l’air présent dans les tuyaux mais si tout va bien au bout d’un moment elle aspirera l’eau en preovenance de la bonde de fond.

Ensuite, laissez la vanne de la bonde de fond ouverte à 1/4 seulement et ouvrez la vanne des skimmers. Pour faciliter l’amorçage prenez un tuyau d’eau relié à l’eau de ville (ou du puits) et insérez le dans un des skimmers. De cette façon en introduisant « artificiellement » de l’eau dans la tuyauterie des skimmers, on facilite l’amorçage.

Au bout d’un moment, la pompe ne doit plus aspirer que de l’eau et plus d’air. Si vous voyez toujours des bulles d’air sortir au bout d’un moment des refoulements c’est qu’il y a un problème quelque part.

Cet amorçage fait une fois, il n ‘y aura plus besoin de la faire. En effet, même une fois arrêté (la nuit par exemple) le système ne contenant plus d’air le lendemain la pompe doit repartir sans problème. En effet, gardez bien toujours à l’esprit que le circuit de filtration est un circuit en boucle où il ne doit jamais y avoir d’air (dans les tuyaux, pompe…). Si de l’air est présent dans le système c’est qu’il y a un problème et peut être notamment une fuite au niveau de l’aspiration ( voir ci dessous, chapitre « fuite ou pas fuite ? »)

Mise en marche du robot de nettoyage

Une fois la pompe amorcée, on va mettre en marche le robot polaris. Branchez le tuyau du robot sur la prise balai et au bout du tuyau branchez le robot.

Dans le local technique, mettez en route la pompe principale. Ensuite mettez en route le surpresseur en ouvrant bien les vannes de ce dernier.

Vérifiez que le robot est bien entraïné au fond de la piscine et aspire les saletés s’y trouvant.

Vous pouvez alors régler la minuterie pour le faire marcher à intervalles régulier chaque jour. Pas la peine de le faire marcher 5 heures par jour. Personnellement, je le faisais marcher 1 heure le matin, 1/2 heure le midi et 1/2 heure le soir.

tableau electrique

Tableau électrique du surpresseur. En haut à gauche, on voit la minuterie pour régler la marche jouirnalière du robot. Notez bien que ce tableau (et donc sa minuterie) est asservie au tableau électrique principal. Cela veut dire que si le tableau principal est à l’arrêt, le surpresseur du robot l’est également. Il faut bien s’assurer de ce bon branchement : en effet, imaginez le désastre si votre surpresseur marche alors que la filtration est en arrêtée.

disjoncteur piscine

Si votre surpresseur disjoncte à l’usage, vérifiez que l’ampérage est suffisant. Dans ce cas, tournez la petite molette jusqu’à trouver le bon réglage. En effet, si l’ampérage est insuffisant, il se peut que le disjoncteur soit trop sensible et disjoncte de façon intempestive à l’utilisation du surpresseur.

En cas de panne robot piscine, il vous faudra faire appel à un spécialiste en la matière pour vous le remettre en état de marche.

Vérification de la bonne marche de l’ensemble de la filtration Piscine

Commencez par vérifier le manomètre du filtre. Il s’agit d’un appareil installé sur le dessus du filtre et qui sert à mesurer la pression de l’eau dans le filtre.

manometre

La pression est exprimée en bar et doit être inférieure à 1.5-1.6 bars. En général, elle doit se situer autour de 1 bar. Si elle monte à 1.3 bar, c’est que le filtre est encrassé et il faut donc procéder à un nettoyage du filtre.

Après la mise en route de la filtration, vérifiez donc bien que votre manomètre indique une pression normale.

Vérifiez également que l’aspiration s’effectue correctement aux skimmers et la bonde de fond. Vérifiez également le bon fonctionnement de la prise balai avec le robot.

Enfin, vérifiez que les refoulements refoulent correctement l’eau et qu’il n’y a pas de bulles d’air qui en sortent

Estimations gratuites et sans engagement

Nous disposons d'un réseau de fabricants implantés au niveau national. Nous répondons à toutes les demandes et vous contacterons pour vous proposer la solution la plus adaptée à votre besoin.
1. Vous remplissez le formulaire 2. Nous validons votre demande 3. Vous recevez les devis !

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Aucun commentaire

Ecrire un avis

*

*

Pour aller plus loin