Piscine intérieure : les prix, modèles et les choses à savoir en 2019

La piscine intérieure est un bonheur

Contacter un pro dans ma ville

Avoir une piscine intérieure chez soi, c’est pouvoir profiter des joies de la baignade tout au long de l’année. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, le matin et le soir, à chaque instant vous pourrez sauter dans l’eau.

Ce modèle de piscine est parfait pour les personnes souhaitant un confort tout compris. Cependant, ce confort demande un certain budget loin d’être anodin. Pour en connaître davantage sur les prix et les caractéristiques des piscines intérieures, voici un article complet spécialement rédigé par l’équipe de Construire-sa-piscine.fr.

La piscine intérieure : ce qu’il faut savoir

La piscine intérieure permet de profiter des joies de la baignade tout au long de l’année sans avoir à se préoccuper du temps qu’il fait dehors. Vous pouvez opter pour un modèle intégré aux plans de votre habitation dès le début de sa construction ou encore faire un ajout par la suite.

Une piscine intérieure demande certains travaux d’aménagements afin de ne pas entamer l’intégrité de votre habitation. De plus, on pense souvent, à tort, que piscine intérieure signifie piscine enterrée (lien). Voyons ensemble de quoi il en retourne.

Les différents modèles de piscine intérieure

Il existe différents modèles de piscines intérieures. Certains modèles sont enterrés (lien) et d’autres hors sol (lien). Selon le budget dont vous disposez, vous pourrez vous tourner vers l’un ou l’autre des modèles suivants :

  • La piscine intérieure en kit : ces modèles font partie des piscines en kit (lien) qui se trouvent être relativement plus résistants que les modèles autoportants. Cependant, les dimensions et les formes restent standardisées et réduites.
  • La piscine intérieure autoportante : les modèles de piscines autoportantes (lien) sont simples d’installation et peu coûteuses. Cependant, en comparaison des autres modèles, ce type de bassin est également le plus bas de gamme.
  • La piscine intérieure coque : les piscines coques (lien) s’avèrent être un très bon compromis pour quelqu’un désirant une piscine enterrée et disposant d’un budget limité. Les prix sont les moins élevés des piscines enterrées, mais les formes et les dimensions sont également limitées.
  • La piscine intérieure en béton : la piscine en béton (lien) est le haut de gamme pour une piscine intérieure. Si votre budget vous le permet, vous pourrez réaliser le bassin de vos rêves, finitions et aménagements selon vos désirs.

À savoir : pour plus d’informations à ce sujet, contactez-nous (lien). Vous serez mis en relation avec des piscinistes qualifiés de votre région.

Comment installer une piscine intérieure ?

S’il s’agit d’une piscine intérieure hors sol, vous n’aurez besoin d’aucun aménagement spécifique dans votre pièce. Cependant, si vous avez comme projet de créer une piscine enterrée, la donne change. En effet, pour éviter de fragiliser la structure de votre habitation il est impératif de faire appel à un professionnel (lien) pour qu’il vous accompagne dans votre projet de construction.

Avant tout, sachez qu’il est primordial de respecter certaines règles de base pour pouvoir profiter de votre piscine intérieure dans les meilleures conditions :

  • Consacrez une pièce à la piscine intérieure : ainsi vous réduirez grandement le risque de propagation de l’humidité dans les pièces à vivre.
  • Réalisez une étude du sol : pour cela, faites appel à un géotechnicien qui se chargera de le sonder en profondeur et vous livrer un diagnostic complet.
  • Mieux vaut prévoir de trop que pas assez : il est préférable d’élever des murs plus épais que recommandés pour éviter de subir des nuisances sonores par la suite. De plus, prévoir trop de bouches de ventilation est toujours plus prudent que de ne pas en prévoir assez.

Avantages et inconvénients

Beaucoup de personnes rêvent d’une piscine intérieure. L’avantage est de pouvoir se baigner à tout moment durant toute l’année. C’est une sorte de petit cocon où vous avez l’occasion de vous relaxer le soir en rentrant du travail. De plus, aucun des dispositifs de sécurité habituellement imposés par la loi ne le sont dans le cas où la pièce dans laquelle se trouve votre piscine peut être fermée à clef.

Même si le budget de départ et les frais d’entretien sont plus élevés, sachez qu’une piscine intérieure augmente significativement la valeur de votre habitation, et ce, bien plus qu’une piscine extérieure.

Avantages Inconvénients
Baignade toute saison

À l’abri des intempéries

Réglementation sécuritaire plus souple

Prix

Entretien plus rigoureux

Travaux d’aménagements lourds et longs

La piscine intérieure dans quelle pièce ?

Pour pleinement profiter d’une piscine intérieure, celle-ci doit être construite dans une pièce à part. Les sons provoqués par les éclaboussements ou la présence de personnes dans l’eau peuvent rapidement devenir gênants. Sans parler de l’humidité qui devient un fléau si vous ne tenez pas compte des normes en vigueur.

Si vous avez la possibilité de planifier l’installation de votre piscine intérieure avant la construction de votre habitation, celle-ci sera parfaitement intégrée au bâtiment. Si, au contraire, vous installez votre bassin par la suite, la meilleure option est de créer une véranda. Ceci afin de bénéficier de la lumière du jour et éviter de devoir faire de gros travaux d’agrandissement. De plus, vous pourrez y créer un accès depuis l’intérieur et l’extérieur de votre maison.

La taille de la pièce

Avant même de vous lancer dans un projet de construction d’une piscine intérieure, vous devrez définir la taille de la pièce dans laquelle celle-ci sera installée. La superficie de votre bassin sera fonction de la taille de la pièce. Il faudra pour cela :

  • laisser suffisamment d’espace autour de la piscine pour y passer sans problèmes en évitant les accidents ;
  • garder une hauteur sous plafond convenable pour que le brassage de l’air se fasse convenablement et d’éviter une saturation d’eau dans la pièce.

À savoir : pour plus d’informations à ce sujet, contactez-nous (lien). Vous serez mis en relation avec des professionnels qualifiés de votre région.

Les aménagements de la pièce

Lorsque vous ajoutez une piscine intérieure à une habitation déjà bâtie, vous devrez faire appel à un professionnel afin qu’il s’assure que le sol soit en mesure de pouvoir supporter une telle charge. Le cas échéant, vous devrez entreprendre des travaux de renforcement.

L’insonorisation et l’isolation thermique sont deux facteurs très important à prendre en compte si vous souhaitez pouvoir profiter pleinement de votre piscine sans vous ruiner ou subir des nuisances intempestives.

Enfin, n’oubliez pas de créer un local technique qui vous servira également de stockage pour les produits d’entretien.

Attention à l’humidité

Lorsque vous construisez une piscine intérieure, sachez que la pièce sera toujours légèrement humide. Ceci est un fait accepté et très bien géré si les aménagements ont été prévus.

Cependant, si l’humidité vient à se propager dans les pièces à vivre, cela peut engendrer beaucoup de problèmes. Pour éviter ce types de désagréments, il est important de préparer la pièce qui va accueillir la piscine intérieure.

Comment lutter contre l’humidité ?

La piscine intérieure créée de l’humidité au même titre que les autres piscines. L’évaporation de l’eau est inévitable et pour faire en sorte que celle-ci ne gâche pas votre plaisir de baignade, voici quelques règles à suivre :

  • Ventiler la pièce : Pour que l’eau présente dans l’air ne reste pas trop longtemps dans la pièce, il faut absolument installer un système de ventilation optimal. Ajouter un déshumidificateur peut être une bonne solution.
  • Isoler la pièce : lorsque l’eau s’évapore, celle-ci entre en contact avec la surface des murs et du plafond. Pour éviter que celle-ci pénètre, bien isoler la pièce est primordial.
  • Chauffer la pièce : plus la différence de température entre l’air de la pièce et l’eau est grande, plus cette dernière va avoir tendance à s’évaporer. Pour limiter ces effets, il vaut mieux chauffer la pièce à la même température que l’eau de la piscine (à quelques degrés près).
  • Couvrir le bassin : qu’il s’agisse d’une piscine extérieure ou intérieure, la règle est la même. Pour éviter que l’eau ne s’évapore de trop, couvrez la lorsque vous ne l’utilisez pas.

Le prix d’une piscine intérieure

Au-delà du coût propre à chaque modèle de piscine, l’aménagement d’une pièce devant accueillir une piscine intérieure demande un budget conséquent. À cela il faudra encore ajouter les différents équipements (lien) nécessaires au bon fonctionnement de votre piscine.

Voici un tableau estimatif des différents prix pratiqués sur le marché pour une piscine intérieure:

Type de piscine Modèles de piscine Prix (aménagements compris)
Piscine intérieure hors sol Autoportant Entre 500 € et 2 000 €
En kit Entre 2 500 € et 8 000 €
Piscine intérieure enterrée Coque À partir de 25 000 €
Béton À partir de 40 000 €

À savoir : pour estimer de façon précise ce type de travaux, il vaut mieux faire appel à un professionnel (lien) qui saura vous aiguiller dans les différentes démarches à suivre.

Notre avis

Avant de vous lancer dans la construction d’une piscine intérieure, nous vous conseillons de consulter notre guide sur les démarches administratives et légales pour piscines (lien). Enfin, pour en savoir plus à propos de l’entretien d’une piscine intérieure, nous vous invitons à consulter notre guide complet sur l’entretien de piscines (lien).

Estimations gratuites et sans engagement

Nous disposons d'un réseau de fabricants implantés au niveau national. Nous répondons à toutes les demandes et vous contacterons pour vous proposer la solution la plus adaptée à votre besoin.
1. Vous remplissez le formulaire 2. Nous validons votre demande 3. Vous recevez les devis !

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Aucun commentaire

Ecrire un avis

*

*

Pour aller plus loin