Piscine bois : les prix, modèles et ce qu’il faut savoir en 2019

Une piscine pour toute la famille

Contacter un pro dans ma ville

Il existe une multitude de piscines en bois. Il peut s’agir de piscines hors sol (lien), semi enterrées (lien) et même enterrées (lien). Le bois est un matériau noble qui peut tout à fait s’intégrer à votre jardin et à vos espaces verts.

Voici un article complet réalisé par l’équipe de construire-sa-piscine.fr détaillant tous les modèles et les différents types de piscines en bois ainsi que tout ce qu’il faut savoir sur leur installation, leurs caractéristiques et la meilleure façon de choisir le bois.

La piscine en bois : les modèles et caractéristiques

Les piscines en bois sont disponibles en différents modèles. Selon vos préférences, votre budget et les formes que vous désirez, vous pourrez opter pour certains types de bassins.

La piscine en bois hors sol

La piscine en bois hors sol est un modèle livré en kit (lien) au même titre que les autres modèles hors sol. Il s’agit de plusieurs panneaux qu’il faut assembler ensemble selon ce qui est indiqué sur la notice.

Le kit comprend :

  • les panneaux en bois ;
  • le liner ;
  • les rails de fixation ;
  • les margelles ;
  • un système de filtration ;
  • le kit d’entretien.

Les dimensions sont relativement libres (avec un maximum de 12m de long), cependant les formes et la profondeur sont limitées. Il est possible de trouver des piscines en bois hors sol octogonales, hexagonales ou rectangulaires. La profondeur atteint quant à elle un maximum de 1,60m.

Avantages Inconvénients
La plus abordable des piscines en bois

Parfait si vous désirez d’un bassin de détente

Aucune démarche administrative

Durabilité (selon le bois)

Entretien

Dimensions limitées

À savoir : pour installer une piscine en bois livrée en kit il suffit de disposer d’un sol plat. le montage est fait en une après-midi avec l’aide d’une personne. Passer par un professionnel peut tout de même être plus avantageux. Contactez-nous et vous serez mis en relation avec des professionnels certifiés de votre région.

La piscine en bois semi enterrée

La piscine en bois semi enterrée est un très bon compromis entre la piscine hors sol (lien) et la piscine enterrée (lien). Elle comporte les mêmes obligations d’aménagements et d’autorisations  que la piscine enterrée, cependant, il s’agit ici de créer une terrasse à niveau. C’est-à-dire que la plage de piscine sera légèrement plus haute que le sol. Même s’il est possible de réaliser l’aménagement soi-même avec l’aide de plusieurs personnes, nous vous conseillons vivement de faire appel à des professionnels.

Étant donné qu’il est indispensable de procéder à un terrassement et de couler un radier en béton, ils sauront vous aiguiller dans des domaines qui vous paraissent flous et sont à même de garantir leur ouvrage.

Avantages Inconvénients
Esthétique

Plus abordable que la piscine en bois enterrée

S’adapte bien à une terrasse

Durabilité (selon le bois)

Entretien

La piscine en bois enterrée

Il existe également des piscines enterrées en bois. Celles-ci répondent exactement aux mêmes conditions que toutes les piscines enterrées (lien). Il s’agit ici d’offrir un cadre plus chaleureux qui se fond bien dans un paysage montagneux par exemple.

Cependant, le prix peut grimper et la réalisation d’une piscine enterrée en bois vous oblige à faire appel à une société.

Avantages Inconvénients
Esthétique

Se fond très bien dans un paysage montagneux

Piscine durable et résistante

Prix

Entretien

Quel bois choisir pour sa piscine ?

Pour une piscine en bois, le choix des matériaux est primordial. En effet, certaines essences sont imputrescibles et d’autres non. Autant dire que si le bois qui tient votre structure ensemble se met à pourrir cela ne fait pas bon ménage. Certains bois sont imputrescibles et d’autres ont besoin d’un traitement pour le devenir.

En France il existe une norme : la NF EN 335-2. Celle-ci classe le bois en 5 catégories différentes selon leur niveau d’imputrescibilité :

Catégorie Caractéristiques techniques
Bois de classe 1 Usage intérieur (humidité < 20%)
Bois de classe 2 Usage intérieur (humidité > 20%)
Bois de classe 3 Résiste à l’humidité pendant une courte période
Bois de classe 4 Résiste à l’humidité pendant une longue période
Bois de classe 5 Résiste à un contact permanent avec l’eau

Le bois de classe 1 et 2 est à bannir de toute utilisation pour en faire une piscine. Cependant, certains fabricants proposent des modèles réalisés en bois de classe 3. Nous vous conseillons de choisir du bois de classe 4 voire 5 pour un usage de ce type. Même s’il est plus coûteux à l’achat, vous serez certain du résultat et n’aurez pas de mauvaise expérience au bout de quelques années.

Les prix d’une piscine en bois

Voici un tableau récapitulant la gamme des prix pour les différents types de piscines en bois. Il s’agit ici de dresser une estimation en prenant en compte la moyenne haute et basse pratiquées sur le marché.

Modèle de piscine Prix
Piscine en bois hors sol Entre 2 000 € et 7 000 €
Piscine en bois semi enterrée Entre 4 000 € et 17 000 €
Piscine en bois enterrée Entre 8 000 € et plus de 30 000 €

À savoir : si vous désirez être mis en relation avec des professionnels certifiés et qualifiés de votre région, contactez-nous.

Exemples de prix de 3 types de piscines

Voici un exemple des prix qui sont pratiqués sur le marché (cliquez sur le nom du modèle pour être redirigé vers la page du magasin) :

Nom du modèle Type de piscine Caractéristiques Prix
Sunwater Hors sol Modèle octogonal de 4,90m x 3m et d’une profondeur de 1,20m 2 000 €
Sunbay Anise Semi enterrée Modèle rectangulaire de 9m x 4m et d’une profondeur de 1,46m

Tout compris (système de filtration, revêtement liner, margelles) sauf installation

Garantie 10 ans sur le bois

8 000 €
Cardamon Enterrée Modèle rectangulaire de 12m x 4m et d’une profondeur de 1,46m

Tout compris (système de filtration, revêtement liner, margelles, éclairage) sauf installation

Garantie 10 ans sur le bois

11 000 €

À savoir : ces modèles sont tous vendus en kit. Sachez que pour un modèle sur mesure, le prix sera nettement plus élevé.

Nos conseils de pros

La piscine en bois enterrée et semi-enterrée exige les mes démarches administratives que les autres piscines du même type. Pour en savoir plus nous vous invitons à consulter notre dossier spécial “Guide des démarches administratives pour piscines” (lien).

Pour ce qu’il en est des réglementations de sécurité, la piscine en bois hors-sol n’y est pas soumise mais c’est un point à ne pas négliger, surtout si l’on a des enfants en bas âge. Installer une alarme ou une barrière pour piscine reste cependant obligatoire si votre piscine en bois est enterrée ou semi enterrée. Consultez notre guide de l’équipementier pour piscine (lien) pour en savoir davantage à ce sujet.

Prenez garde à l’origine du bois

Outre le fait de faire attention à la classe du bois, prenez également le temps de vérifier son origine. En effet, certains bois peuvent provenir d’endroits où la déforestation sauvage et illégale est appliquée. Dans ce cas il s’agit plutôt de votre éthique personnelle qui est en jeu.

Préférez les bois labellisés FSC (Forest Security Council) ou PEFC (Pan European Forest Certification).

Analysez les différentes variétés de bois

Il existe différentes variétés de bois qui peuvent s’utiliser pour la construction d’une piscine en bois. Certains sont naturellement résistants, d’autres auront besoin d’un traitement spécial. En voici une liste non exhaustive :

  • Le pin : il existe une multitude d’essences de pins qui peuvent être utilisées pour construire une piscine. Cependant, le bois devra obligatoirement être traité.
  • Le mélèze : cette essence durcit au contact de l’eau et résiste très bien à l’épreuve du temps. Ce peut être une très bonne alternative aux bois exotiques si l’on dispose d’un budget relativement confortable.
  • Le bois exotique : type teck, ipé, doussie, framiré, kosso, iroko, etc. Il s’agit de bois très chers, mais également très résistants.

Vérifiez le traitement que le bois a subi

Certains bois doivent subir un traitement pour résister à l’eau. Parmi ces traitements on retrouve le traitement autoclave et thermique :

  • Le traitement autoclave : les planches de bois sont insérées dans des chambres sous vide et un produit chimique est injecté à l’intérieur. Le bois ainsi traité est catégorisé en classe 4. Il s’agit cependant d’un traitement relativement toxique.
  • La traitement thermique : d’origine finlandaise, ce traitement est totalement écologique. Les planches sont placées dans un four pendant 24h pendant lesquelles il sera chauffé à plus de 200°C avec de la vapeur d’eau. Le bois ainsi cuit aura durci et se verra nettement renforcé aux agressions dues à l’eau et aux insectes.

Estimations gratuites et sans engagement

Nous disposons d'un réseau de fabricants implantés au niveau national. Nous répondons à toutes les demandes et vous contacterons pour vous proposer la solution la plus adaptée à votre besoin.
1. Vous remplissez le formulaire 2. Nous validons votre demande 3. Vous recevez les devis !

Vos données ne sont pas utilisées à des fins commerciales ni publiées sur Internet. Nous rentrerons en contact avec vous dans les plus brefs délais

Aucun commentaire

Ecrire un avis

*

*

Pour aller plus loin